Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aeperyanna de Gelmoa

févr. 22 2004

Voici l'histoire d'Aeperyanna de Gelmoa, une prêtresse de Wee Jas, jouée dans une des anciennes campagnes de Guedos aka Torgan. C'était la suite du Temple of Elemental Evil : The Slave Lords.

Prophétie

Une Enfant viendra,
Marquée par Celle de la Mort,
La Protectrice de la Mort.

L'Enfant montrera
La Voie, la Vraie Voie
De la Mort.

A tous ceux, qui ne respectent pas les Lois,
Les Lois sacrées des Morts,
L'Enfant leur montrera la Voie.

Alors l'Equilibre reviendra,
La Paix des Morts régnera,
Tel est le voeu de Wee Jas.

Naissance

Nous sommes en 6O75 S.D. (560 C.Y.), un orage d'une rare violence s'abat sur Kro Terlep. De mémoire de Suloise, jamais on a vu un tel orage durant le mois de Fireseek. Dans une sombre chaumière des bas-fonds de Kro-Terlep, les cris de douleurs d'une pauvre adolescente de 16 ans, déchirent la nuit. Ulmaliel (la pauvre adolescente) donne naissance á une enfant dont elle ne connaît le père.

C'est une bien mystèrieuse naissance, à laquelle assiste Salmaro, prêtre de Syrul. Pourtant, les visions de Salmaro, sont formelles : l'enfant n'a pas de père biologique !

En plus de ce caprice de la Nature, Salmaro, est doublement inquiet : les astres lui ont révélé une bien mystérieuse prophétie au sujet de l'enfant. Salmaro craint pour l'Ordre des Fréres Ecarlates, dans lequel il est prêtre du cinquième Cercle de Syrul. En effet, depuis quelques mois, Nyrval le Sombre, le Grand Prêtre de Wee Jas de l'Ordre des Frères Ecarlates, a appelé à lui un nombre important de créatures du Plan Négatif. Or, Salmaro sait bien qu'il n'est pas dans l'habitude des adeptes de Wee Jas de conjurer des créatures d'outre-tombe.

Ulmaliel, dans un dernier souffle de vie donne naissance à une fille. Le bambin a la peau extrêmement claire. Pourtant, sa mère, une Suloise dégénérée, a la peau mate. Salmaro est horrifié ! La première partie de la prophétie se réalise : l'enfant a une marque sur l'épaule droite. Cette marque, un crâne auréolé d'une aura magique, est le symbole de la Déesse de la Magie et de la Mort : Wee Jas, la Protectrice de la Mort.

Salmaro baptise alors l'enfant selon les rites ancestraux des Suloises. Comme le père de l'enfant n'existe pas, il accomplit ces rites lui-même. Il lui choisit le nom divin de Sterbiel Hamarta, ce qui peut être approximativement traduit en commun par : Aimée de la Mort. Au creux de l'oreille, il lui murmure sept fois son nom divin, en ancien Suloise. Puis, il prononce les paroles sacrées de Lendor, dieu du Temps. Ces paroles sont dites á la naissance de chaque enfant Suloise. Le nom quotidien, qu'il lui choisit est Aeperyanna, en ancien Suloise. Cela signifie Orage d'Hiver.

Bien qu'il soit en admiration devant ce miracle divin : la naissance d'une enfant, de pur sang Suloise, alors que la mère n'est qu'une dégénérée et qu'il n'existe pas de père biologique, Salmaro est cependant inquiet. La cause de son inquiétude, la Prophétie et surtout la marque de Wee Jas sur l'épaule droite de l'enfant. Aeperyanna est l'Enfant ! Quoi qu'il en soit, il présentera les faits au Conseil de l'Ordre. Aeperyanna, l'Enfant, l'Envoyée de Wee Jas représente-t-elle un danger important pour l'Ordre des Frères Ecarlates ? Le Conseil décidera.

Enfance

Dés son plus jeune age, Aeperyanna fut initiée par Taklamaris aux rites des adeptes de Wee Jas. L'Enfant, vivait cloîtrée dans le temple de la déesse. Une enfance passée, à étudier les arts de la prêtrise et de la magie divine.

Les nuits d'Aeperyanna furent souvent troublées par d'étranges réves. De mystérieuses voix mystiques s'adressaient à l'Enfant. Ces voix rappelaient à l'envoyée de Wee Jas, qu'elle devait suivre la Voie de l'Equilibre et préserver la Paix des Morts.

L'enfance d'Aeperyanna fut donc paisible et studieuse, rythmée par quelques rêves et visions de sa déesse créatrice: Wee Jas.

Intervention

C'est vers l'âge de 12 ans, alors qu'Aeperyanna, une jeune et jolie fille, qui sera plus tard une des plus belles représentantes de la race Suloise, que le Destin lui réserva un sort qui allait modifier à jamais son Karma.

C'est à cette époque que les rêves, visions et voix qui hantaient son enfance, devinrent plus présents. C'est également à cette période que Korenth Zan autorisa Nyrval à lever une légion de Morts-Vivants. Les ambitions du Pére de l'Obéissance étaient de plus en plus grandes. Son but: les provinces du Sud. C'était en 6087.

Pourtant, une partie des plans du Chef Suprême de l'Ordre des Frêres Ecarlates, fut mise à bas par Aeperyanna.

Le dix-septième de Harvester de l'an Six Mil Quatre Vingt Sept se tint au temple de Wee Jas une cérémonie occulte. Cette messe rassemblait des adeptes de Wee Jas, d'Incabulos, de Nerull et de Tharizdun. Cette cérémonie se déroulait sous l'autorité de Nyrval le Sombre, Grand Prêtre de Wee Jas de l'Ordre des Frères Ecarlates.

Dans l'urgence, en voyant que l'on souillait Son temple, et que les Lois Sacrées des Morts allaient être violées, brisant ainsi l'Equilibre et la Paix des Morts, Wee Jas se rendit sur le plan matériel par l'intermédiaire de son envoyée : Aeperyanna.

Les morts, déjà hors des tombes y retournèrent immédiatement dés qu'ils sentirent la présence divine si proche et si forte. Wee Jas-Aeperyanna se rendit alors au temple. Les traitres et les félons allaient payer leurs actes mauvais et blasphèmatoires.

Des boules, ou plutôt des sphères, crépitantes d'énergie magique, jaillirent des mains de Wee Jas-Aeperyanna. Ces sphères qui étaient en fait des météores explosèrent, tuant ainsi de nombreux adeptes félons. Une pluie de feu s'abattit sur le survivants. Quant à Nyrval le Sombre, Wee Jas-Aeperyanna le prit avec Elle, et l'enferma à jamais dans de profondes abysses, sous le plateau de Kro Terlep. Enfin, pour achever son oeuvre, Wee Jas-Aeperyanna détruisit, d'une énorme boule de feu le temple qui lui était consacrée.

Les Frères Ecarlates avaient trahi Wee Jas, ils avaient brisé la Paix des Morts. C'est dans le Feu et la Colère Divine qu'ils payèrent leur felonnerie.

Wee Jas-Aeperyanna ayant accompli sa vengeance, se téléporta alors dans le Comté de Urnst.

Révélation

Troublée par la présence de cet esprit pourtant si familier mais si lointain, et surtout, intriguée par ce qu'elle venait de faire, Aeperyanna Lui demanda quelques explications.

Aeperyanna apprit alors par sa déesse, qu'elle était une de ses envoyées sur le plan matériel et qu'elle y était afin de préserver l'Equilibre et la Paix Sacrée des Morts.

Avant de se séparer, Wee Jas accordat à son envoyée certains dons concernant les Morts-Vivants.

Une aura bleutée et lumineuse se forma autour d'Aeperyanna, pendant un court instant, elle perçut une partie de la puissance du Nirvana des Dieux : le plan divin. Wee Jas s'en était allée en bénissant sa protégée.

Gelmoa : Adolescence

Après cette trépidante aventure divine, ses pas l'amenèrent vers une petite ville du Duché de Urnst : Gelmoa. Aeperyanna y fut recueillie par Mahlav, prêtre de Wee Jas. Il savait qu'il devait accueillir et protéger l'enfant.

Son éducation et sa connaisance des rîtes des adeptes de Wee Jas furent parachevées par Mahlav.

Les habitants de Gelmoa eurent quelques mals à accepter cette enfant. Une peau si claire, des cheveux d'un blond platine magnifique et surtout des yeux violets sont choses rares à Gelmoa.

Mais le temps fit oublier ces traits caractéristiques. Aeperyanna lia quelques amitiés. Les Gelmayens furent intrigués par les histoires de l'Ordre des Frères Ecarlates. Certains crurent qu'il s'agissait des divagations d'une enfant traumatisée. D'autres, plus sages prirent au sérieux ces curieuses et dérangantes nouvelles, d'une importance capitale.

C'était en 6088 (573 C.Y.). Les provinces du Nord Ouest entendaient parler pour la premièer fois de l'Ordre des Frères Ecarlates.

Aventures

Aeperyanna vécut jusqu'à dix huit ans, dans la joie et la bonne humeur.

Puis Mahlav mourut. Grand fut la tristesse d'Aeperyanna. Elle venait de perdre celui qui avait été son père adoptif. Son déséspoir était trop grand, trop de souvenirs de joie, à jamais perdus, lui revenait à l'esprit.

Aeperyanna partit alors avec le premier groupe d'aventuriers qui vinrent à Gelmoa.

C'était en 6094, Aeperyanna de Gelmoa, Sterbiel Hamarta de son nom divin, Envoyée de Wee Jas, Sainte-Protectrice de la Mort, Prêtresse de Wee Jas, s'aventurait alors sur des chemins dont seuls les Dieux connaissaient la destination.