Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Codex de l'Alliance

févr. 24 2004

Sous l'égide du tribunal hermétique de Doisseteppe, l'Alliance de Runes est fondée le 23 Mars de l'an de grâce mille cent quatre-vingt onze. L'objet d'une alliance est de partager les ressources nécessaires à l'acquisition des arts magiques et au maintien de la paix au sein de l'Ordre d'Hermès, , tout en apportant à chaque membre sécurité et commodités. Puissent l'Ordre d'Hermès se perpétuer et nos efforts participer à sa force et son extension.

Condition requise pour être membre

Les membres fondateurs sont membres à vie et seule une condamnation ordinale de Doisseteppe avec exclusion de l'ordre, ou une extinction par le Grand Conseil des Lumières peut retirer ce droit.

Tout autre mage qui souhaiterait rejoindre l'alliance doit obtenir l'accord de tous les autres membres du Grand Conseil des Lumières. Si il n'est pas membre de l'Ordre d'Hermès, il faudra auparavant qu'il fasse une demande d'inclusion à la Maison Ex Miscelanea, en accord avec un membre de l'Alliance, et devra attendre son admission dans l'ordre lors du suivant Tribunal Provençal avant de pouvoir prétendre à l'admission au sein du Grand Conseil des Lumières.

L'acceptation dans l'alliance peut faire suite à une période probatoire avec des exigences qui doivent le cas échéant être formulées et acceptées par l'ensemble du Conseil. Elle est suivie d'une période d'intégration ou le nouveau membre n'a pas de voix dans les votes, mais doit accomplir ses devoirs envers l'alliance. Cette période étant de une année. A l'issue de cette période, une nouvelle unanimité est exigée au sein du Grand Conseil pour valider le passage au titre de membre de plein droit. En cas de refus, le mage postulant peut partir ou demander une nouvelle période d'intégration d'une année, celle ci lui étant accordée si la moitié des mages membres y consentent. Au cours de cette période, tout mage membre peut réunir le Conseil pour « éteindre » la candidature du postulant. Cette extinction serait effective si moins de la moitié des mages ne lui accordaient confiance.

Droits des Lumières

  • Droit au chapitre : nul ne peut empêcher un mage de s'exprimer au Grand Conseil de Lumières
  • Droit à l'équité : les ressources de l'alliance en vis et en biens matériels sont répartis équitablement entre les mages.
  • Droit à l'intimité : Le sanctum est respecté, mais aussi les choix de vie privé (amour, sexualité, amitiés...) dès l'ors qu'ils ne nuisent pas à l'honneur de l'alliance ou de l'Ordre d'Hermes, ni à leur sécurité.
  • Droit à la connaissance : Tout mage peut faire état avant tout conseil du ou des livres qu'il souhaite emprunter lors de la saison future. La décision finale appartient à l'Ame de Rune (cf. Rôle des mages).
  • Droit au respect : dans les règles de confraternité, tout mage à droit au respect pour son œuvre magique. Il est souhaitable que les discussions portant sur le comportement ou les œuvres des mages aient lieu en présence de ce dernier.
  • Droit au renoncement : Tout mage peut librement quitter l'alliance. Si c'est le cas et qu'il souhaiterait être réintégré, il lui faudrait obtenir l'unanimité des votes de ses pairs.

Devoirs des lumières

Les membres de l'Alliance s'engagent à respecter les restrictions suivantes.

  • Chacun d'eux doit sans délai faire don de la moitié du vis brut récolté en expédition à la communauté et le placer dans ses réserves.
  • Il doit procéder de même avec l'argent ou autre bien matériel.
  • Il doit chaque an, une saison à l'Alliance, durant laquelle il effectuera des travaux d'intérêt commun, en accord avec les choix du Grand Conseil.
  • De plus, et indépendamment de cela, il est de son devoir de veiller à ce que l'Alliance fonctionne sans heurt et reste forte et saine.
  • Devoir de protection et de loyauté envers les servants et compagnons. Un compagnon mis en cause a le droit de venir se défendre au Grand Conseil, il peut se faire assister d'un mage de son choix pour assurer sa défense.
  • Devoir de vérité : le mensonge n'aura pas court lors des séances du Grand Conseil, mais tout mage a le droit d'y garder le silence.

Réunions du conseil

Quatre fois l'an, aux équinoxes et solstices, se tiennent des séances régulières. Tous les membres de plein droit de l'Alliance de la Cascade de Runes peuvent cependant demander à tout moment une réunion du Conseil, quelles que soient leurs raisons.

Les réunions régulières du Conseil sont mises à profit pour décider de l'attribution de vis brut aux membres de plein droit, et ce à la discrétion du Conseil.

Chaque Mage dispose d'une voix au Conseil. Si un chef nominal de l'Alliance, dénommé Pontifex, a été nommé par le Grand Conseil, sa voix est minoritaire, c'est-à-dire que sa faction perd le vote en cas d'égalité. Le Conseil ne peut prendre de décisions concernant la communauté entière que si un certain quorum de Mages participe à la séance (en Grand Conseil) ; pour ce faire, il faut que la moitié au moins des membres vivants de l'Alliance choisisse d'assister à la réunion. Sans cela, aucune décision importante ne peut être prise.

Rôles des mages

Diverses rôles sont répartis et ne peuvent être cumulés (sauf nombre insuffisant), sur décision du Grand Conseil annuel . Il est sain que ces rôles tournent entre les mages.

  • Le Pontifex ou Voix de l'Alliance est le président du Grand Conseil, il dirige les débats. Il ne dispose pas d'une voix majorée, en cas d'égalité, si la décision n'est pas urgente, elle est reportée au prochain conseil. Si elle présente un caractère d'urgence, la voix du Pontifex est au contraire minorée, étant entendu que si le pouvoir moral et représentatif qu'il incarne ne lui a pas permis de convaincre la majorité absolue, c'est que sa position n'est pas la bonne.
  • L'Ame de l'Alliance de l'Alliance: tient à jour le registre des livres, et planifie les achats éventuels ; Il peut proposer des travaux de recherche aux autres mages pour les saisons de service.
  • Le Visage de l'Alliance: est responsable de l'interaction avec les servants et compagnons. Il est l'expression de la volonté du Conseil auprès de ces hommes, soucieux de donner une seule réponse cohérente aux questions posées.
  • Le Cœur de l'Alliance est chargé de vérifier l'adéquation de toutes décisions avec les règles de l'Ordre d'Hermès, le Codex de l'Alliance et d'ultérieures règles morales ou éthiques .
  • La Main de l'Alliance est chargé de surveiller les comptes des biens matériels, mais aussi de surveiller et gérer les réserves de vis.
  • Les Yeux de l'Alliance est chargé de la surveillance de la région, des mouvements de vulgaires et des manifestations magiques, divines, féeriques ou infernales.

Autorité du conseil

Le conseil peut décider de sanctionner un mage par un blâme ou une extinction. Ceci requiert une unanimité moins la voix de l'intéressé. Il peut décider de sanctionner ou de récompenser par divers moyens un compagnon, un vote majoritaire est requis. Le sort des servants est laissé à l'appréciation du Visage de l'Alliance, sauf en cas de peine de mort ou de prime majeure, où le vote majoritaire est requis. Le conseil décide de l'usage à faire des ressources matérielles et magiques de l'alliance, dépassant un seuil réduit laissé à l'appréciation de la Main de l'Alliance. Le conseil décide de l'entrée de nouveaux membres, des services communautaires des mages et des orientations morales et éthiques.

Torgan 26/04/2004 16:19

Absolument. C'est corrigé. Merci pour la remarque :)

Genesius 21/04/2004 10:50

Torgan, je m'aperçois que tu as homis de modifier le paragraphe sur le pouvoir du pontifex, juste avant celui sur les rôles. Ainsi on peut y lire que le pontifex dispose d'une voix majorée, et deux lignes plus loin le contraire ....
Amicalement
Génésius