Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de KraKouKass

mai 02 2004

-Nom du perso : KraKouKass

  • Race : Kraken
  • Rang : Novice
  • XP : 7

-Carrière : Mage à bord d'un bateau

  • Bateau : Adriane
  • Type de bateau : Fregatte
  • Capitaine : Jonas Abraham
  • Mission actuelle : convoyer du bois entre New Madrid et Kiera.
  • Situation actuelle : mouille au port de New Madrid

Cela fait quelques temps que je sert à bord de ce bateau, je suis respecter par le capitaine car il est pour l'instant content de ma prestation à bord de son navire; cependant, je dois bien reconnaître que mes talents n'ont, pour l'instant, pas eu à s'exprimer, chose dont je ne me plaint pas !

En effet je dois reconnaître que je ne suis pas porté sur la suractivité ! Ce qui ne veut pas dire que je me dérobe à mes obligations ! Mais plutôt que je considère que ma race a déjà largement payé son tribut à ce monde.

Par ce récit, je vais tenter de vous faire partager mon quotidien à bord de ce navire ; en espérant que cette narration va me permettre de combler une partie des longues heures d'inactivités qui règne pour un mage sur un navire marchant.

Jour 1 : Nous somme à quai depuis hier, en effet le capitaine aimerait pouvoir compléter son équipage dans ce port, en effet il manque deux combattants ! Cette classe de personnages, quoique frustre, permet de protéger la cargaison : notre salut ! Elle à donc son importance. Ce matin la donc, le capitaine me confie l'importante mission de recruter ces personnages. N'étant pas moi-même un spécialiste des armes (malgré quelques talents caché :o) ), je me fait accompagné d‘un spécialiste en la matière : Seltus Senior. On ne peut pas dire que la haute idée qu'il se fait de lui ai une quelconque réalité, ni même que son sens des valeurs soit en adéquation avec le mien, mais je dois reconnaître que c'est un valeureux combattant, d'où mon choix (avisé, n'est ce pas ?). Les émoluments de ces futurs « collègues » se monteront à 50 pièces de huit par mois ainsi qu'une part du butin. Avec Seltus nous nous sommes dit que le meilleur endroit pour trouver ce genre d'individus (à force de côtoyer ce genre d'individus on apprend vite qu'une taverne est réellement le seule endroit où ils se sentent à leur aise aussi dirigeons nous nos pas vers une taverne passablement crasseuse : l'ancre rouillée (ou je ne sais quoi ! les marins donnent toujours des noms complètement ridicules à leurs endroits de débauche). Dés notre entrée dans ce ... lieu, une rixe s'engage entre une naine et un marchand/pirate. Ce rebut de la nature (la naine) s'acharne sur ce pirate sans résultats notable mis parvient finalement par le jeter dehors. Nous faisons savoir à cette « aimable » clientèle que nous sommes à la recherche de membres d'équipages ; la seule personne intéressée est cette naine ! Nous quittons ce lieu de perdition aussitôt pour continuer notre recherche. A la sortie d'une autre taverne une autre femme nous aborde et nous signale qu'elle est intéressée par le poste. Seltus l'essaye pendant que je les observe d'un œil critique. On l'embauche. Après moult autres tavernes nous avons trouvé 6 personnes intéressés, on les fait se battre entre eux puis affronter Seltus, on en prend un (le moins pourri). Puis retour au bateau. Là quelle n'est pas notre surprise en y trouvant la naine !!! Je ne sais pas comment elle a fait mais elle a réussit à embobiner le capitaine et à se faire offrir une place à bord !

Jour 2 : Départ pour Kiera. Le voyage qui doit nous conduire de l'autre côté du monde connu débute ! Enfin !

Jour 3 à 9 : Nous passons au large de Brigand Bay (et oui le capitaine n'est pas un crétin).

Jour 10 : En passant au large de Torath Ka on repère des rescapés accrochés à un bout de bois. Le capitaine me donne 4 hommes (Seltus, Mel - la blonde, Helena Earn - la naine, et un autre) et la mission d'aller les récupérer. Il s'agit de deux hommes, on les fait monter sur notre barque et on les ramène à bord. On ne comprend rien de ce qu'ils disent, par contre ça a quand même l'air d'être deux langues différentes. Le plus bronzé des deux nous fait comprendre qu'il s'appelle Cabrone et l'autre, plus grand et plus costaud s'appellerait Amsterdam. Ils sont brûlés par le sel et le soleil, je les fait mettre dans les quartiers de l'équipage et je les soigne (enfin je les nettoie et fait de l'esbroufe, ça plait beaucoup à tous ces sauvages). La nuit notre bateau heurte quelque chose, ça me réveille. Il y a le feu à l'avant du bateau, on l'éteint. Le capitaine décide de faire route vers Torath Ka pour échouer le bateau et le réparer avant de reprendre la route.

Jour 11 : On arrive près des côtes, on trouve un endroit qui s'y prête et on échoue le bateau. On débarque. Pendant que le capitaine va chercher des conneries pour réparer le bateau, nous (Cabrone, Amsterdam, Seltus, Mel, la naine et moi) partons chercher des vivres. On se sépare en deux groupes, ceux qui veulent aller dans la forêt - Seltus, Amsterdam et la naine - et ceux qui préfèrent suivre le bord de l'eau. Au bout d'un bon moment de marche, on tombe sur un vélociraptor non loin d'une épave ; je le stun, ça marche tranquilou et je laisse Cabrone le tuer. En attendant, je fouille l'épave. J'y trouve deux beaux canons et un livre de bord détrempé. Nous fabriquons un brancard à l'aide de branches et de lianes prélevés sur la bordure de la foret, pour ramener la bête (elle représente environ 20 repas) et on retourne vers le bateau. On voit une fumée à l'horizon, on se précipite et on distingue que le bateau en flammes ! On se dépêche, moi par la voie de l'eau. 3 personnes essayent de le piller ! En s'approchant, on se rend compte que ce sont la naine, Seltus et Amsterdam.

D'après les traces, on comprends qu'on a été attaqué par des Red Neck (ce sont les habitants de cette île, une bande de sauvages sans foi ni loi). On arrive à sauver de l'épave, tant bien que mal, de quoi faire marcher et réparer un bateau ainsi que quelques armes - 10 boulets, des bandages et quelques kits de soins. On retourne à l'épave que nous avions trouvé (un squif) et Amsterdam et Cabrone (enfin, il fait ce qu'il peut, c'est-à-dire pas grand-chose) la répare, pendant ce temps la je vais à la pêche (2 repas). Finalement, ils y arrivent. On prépare le bateau à repartir, on va vers les restes calcinée de l'Adriane avec. On laisse Amsterdam sur notre nouveau bateau et on part à la recherche des survivants. On s'enfonce dans la forêt sur les traces que j'avais repérées. Au bout de quelques temps on arrive en vue d'une clairière avec au centre une piscine rouge, derrière cette dernière il y a une grosse statue de singe et à côté 6 de nos compagnons avec un prêtre Red Neck et 10 autres comparses positionnés entre la piscine et nous. Seltus se fait repérer car il arrive tranquilou, du coup le prêtre le désigne à ses compagnons et c'est le début de la baston. Le prêtre pousse un de nos compagnons dans la piscine, il s'y dissout et sort de cette dernière un énorme singe. Ensuite il nous balance un énorme nuage de poissons volants. Grâce à quelques bolts je tue des Red Neck normaux, je blesse le prêtre et le singe. Les autres éliminent pas mal de bêtes, Seltus finit le singe ; du coup, le prêtre le spellcast et se chie lamentablement. Avec Mel on court vers la statue, elle tire sur le prêtre (mais pépite !), finalement on finit difficilement les ennemis. Bilan 130 pièces de huit et 5 matelots. J'achève les Red Neck et me fait une belle moisson d'oreilles. On se casse rapidos vers la plage et le bateau. On part illico en direction de Kiera. Au bout de 4h de navigation, on se trouve à proximité des débris d'un bateau. On trouve un crabe sur une planche (moi je pensais naïvement que c'était les moules qu'on trouvais accrochés aux planche des bateaux !), du coup on le cueille ! C'est Crabos le Komissaire ! Pendant que mes compagnons remontent le crustacé je vais sous l'eau essayer de trouver le gros de l'épave, un cris bizarroïde me fait peur, du coup je remonte me mettre à l'abris. D'après Crabos, son bateau s'est fait détruire par un requin géant (j'avais bien raison d'avoir peur ! c'est bien la preuve que les Krakens sont une race hors du commun !) invoqué par les Red Neck. Son bateau transportait de la nourriture. On repart.

Jour 12 : J'essai de fabriquer un filet avec des restes de voile. On croise une frégate de la guilde espagnole, ils s'éloignent : on leur à fait peur !!!

Plusieurs jours s'écoulent et on se fait chier sur ce bateau ! Par manque de nourriture, on accoste encore au pays des Red Neck...

Jour 16 : On va un peu plus loin car la veille on a vu des crabes géants. On descend à terre (Seltus, Amsterdam, Cabrone et moi). Conseil du jour : contre le crabe géant couper les antennes et les yeux ! On longe la plage (à priori la dernière fois ceux qui sont rentré dans la foret pour trouver à manger ce sont fait tabasser par des singes : de vrai héros !), il fait très chaud, on marche environ 4h... on tombe sur un arbre dont je sais que les fruits sont comestibles ! On fait une pause, on mange. On repart, il nous faut plus de nourriture. Deux heures plus tard on croise un gros rocher qui coupe la plage. Je vais voir avec Seltus, il n'y a pas de fruit de mer mais je repère des « oursins » comestibles, j'en prends un, il me pique : je tombe dans le coma. Je me réveille bien plus tard, très fatigué, cette fatigue dur 2 jours.

Jour 17 : Je pêche, on galère pour survivre ... Dur la vie de marin... En cherchant de la nourriture, on est attaqué par 6 crabes géants. J'en galère 1, Seltus en tue 1 brillamment, Amsterdam en tue un aussi, je soigne la naine qui est tombé, ça galvanise ça en tue un à son tour, du coup pour pas être en reste j'en tue un aussi ! Cabrone, histoire de servir à quelque chose tue le dernier. Ca tombe pas mal ces crabes, maintenant on a à manger pour la suite.

Jour 18 : On repart. J'essai de pêcher avec le filet, je me troue et le lâche. Pour le récupérer je saute à l'eau mais comme le bateau avance relativement vite j'ai du mal à le rattraper. On procède à l'élection du capitaine. Il y a différents prétendant, notamment Seltus et Cabrone. Pour ma part je pense que Seltus est trop arrogant pour être un bon capitaine, par contre Cabrone à l'air beaucoup plus facilement manipulable, du coup j'use de toute mon influence pour le faire élire et ça marche ! Trop facile ! Par contre mauvaise nouvelle, le capitaine décide de nous rationner vu le peu de nourritures que nous avons.

Jour 19 : La principale activité est la pêche, cette fois j'attache le filet ! J'arrive à attraper un repas, ce n'est pas énorme mais c'est mieux que rien...

Jour 20 : Avec Amsterdam on se remet à la pêche, à priori nous seront les seuls à tenter notre chance pour la suite du voyage, les autre sont trop nuls ! Comment peut on s'embarquer en pleine mer sans avoir ne serai ce que les base de la pêche ! Le capitaine décide de couper au plus court vers plus

Jour 21 : Idem pêche... Sauf qu'Amsterdam à pêcher un truc bizarre que je ne pense pas être comestible, du coup on le jette.

Jour 22 : Très bonne pêche aujourd'hui.

Jour 23 : Je vais arrêter de consigner que je pêche car c'est ma seule occupation, donc considérez que par défaut je me livre à cette activité. On attaque la pleine mer.

Jour 24 : On aperçoit un galion à l'horizon, il n'arbore aucun drapeau... Le capitaine Cabrone décide héroïquement de l'éviter vu qu'il vient vers nous. Eux aussi virent de bord pour nous suivre. Par contre leur manœuvre est très en deçà de la notre, si bien que nous arrivons à prendre de la distance, cependant ils continuent de nous suivre...

Jour 25 : Le galion est hors de vue, par contre on voit le continent. Nous arrivons à plus Je file les 130 P8 du groupe à Cabrone, ensuite j'investi généreusement 250 P8 dans le bateau ; en effet pour que nous puissions survivre il faut faire du commerce et pour cela il va falloir investir pour ensuite revendre au meilleur prix. N'étant pas versé dans ce genre de domaine, je fais entièrement confiance en notre capitaine. Ce dernier va d'ailleurs passer la nuit à faire des calculs pendant que nous allons nous murger les tentacules, j'y vais ave la naine qui est de bonne compagnie pour ce genre d'activité, je m'en mets pour 35 P8 ! Mel boude parce qu'elle n'a pas d'argent et va traîner sur le port malgré que je lui propose de lui payer sa cuite moyennant quelques gâteries ! Vu sa détermination à refuser de m'accorder de menus plaisirs, je lui propose un prêt qu'elle refuse également cette salope ! Amsterdam va dans le premier bar qu'il croise, un vrai coupe gorge, et s'en prend une double. Seltus a disparut. Etant trop nombreux pour la capacité de notre bateau, on ne garde que deux membres d'équipages, un espagnol et un kehana. Les autres sont priés de s'en aller, pas forcement très heureux, mais conscient que nous ne pouvions pas les rémunérer et déjà bien content que nous leur ayons bien sauvé la vie avec les Red Neck ; d'autant qu'ils ne devraient pas avoir de mal à trouver un autre bateau où servir.

Jour 26 : On récupère de notre cuite. Mel vent nous proposer une mission : capturer un monstre marin mi femme mi poisson, nommé communément une sirène. Prime : 10000 P8. On achète un filet :o)

Jour 27 : On achète deux cargos de poudre, 70 rations, 4 chaînes et 6 mitrailles (pour les canons). Ceci en prévision de le vendre à Timin, de l'autre côté de l'île où nous sommes.

Jour 28 : On part pour Timin pour gagner des tunes en revendant la poudre, le but est de gagner suffisamment de P8 pour s'acheter un compas pour nous aider dans la navigation. Le soir il y a un galion qui nous suit, grâce au capitaine et à ses talents de navigation on le distance.

Jour 29 : On navigue...

Jour 30 : On croise l'inquisition !!! Aïe ça pue pour moi ! Deux de leurs galions ainsi que leur terrible galère commandé par le terrible Torquemada... Je me cache sous l'eau plaqué contre la coque. En guettant je repère des kehana sous l'eau qui vérifie sous notre bateau, je remonte donc à bord discrètement pas l'arrière du bateau et me glisse dans ma cabine par la fenêtre. Ils passent au large...

Jour 31 : RAS

Jour 32 : On arrive en vue de Timin, on y sera demain.

Jour 33 : On y arrive sans encombre, on vend notre poudre et on achète du bois.

Jour 34 : On repart.

Jour 35 : Nous sommes attaqué par un énorme oiseau. Pour donner une idée plus précise de sa taille il est capable d'emporter le bateau dans ses serres ! Seltus essaie lâchement de se barrer en sautant par-dessus bord ! Voilà pourquoi je ne voulais pas de lui comme capitaine. Je chie deux fois deux bolt à 3d6 (je ne fais que le chekener 2 fois), finalement je le blesse à l'épée. Amsterdam en fait de même ainsi que Crabos, le bateau commence à s'élever dans les air soulevé par ce con de piaf, du coup je lui balance ma dernière bolt à 3d6 : je le tue net !!! JE SUIS SURPUISSANT !!! On tombe quand même de 12m. Je plonge à l'eau et je récupère les yeux de l'oiseau, ensuite j'attache une corde à son corps et à l'autre bout une outre pour marquer son emplacement, on ne sait jamais ça pourrait nous rapporter gros. On affecte Crabos à la vigie, histoire qu'il serve à quelque chose ; en fait pour être tout à fait franc, il nous sert déjà pour nous permettre d'acheter et de vendre des marchandises sans être taxé de contrebande. Il se met à grimper au mat jusqu'à son poste ! Il est balaise ce con ! Je lave et je soigne Mel en la tripotant juste un peu !

Jour 36 : On navigue vers Keria

Jour 37 : On arrive à Keria. On sort un peu avec Amsterdam mais rien de bien sérieux.

Jour 38 : Je vends les yeux au 5ème niveau de la ville à un crabe. Il m'apprend que cet oiseau est un Roc. Il me donne 50 P8 pour les yeux. Il se déclare intéressé par des griffes, le bec, le squelette, un Roc vivant ou un œuf. A priori ça devrait se vendre cher ...

Jour 39 : Des types ont fouillé le bateau, ils sont même entrés dans ma cabine ! Cependant il n'ont rien pris... J'achète deux tonneaux de 25l (30 P8), je les rempli d'eau douce. La naine m'a fait part de son désir de quitter ce coin mais ne veut pas retourner à New Madrid, ni même sur l'île en question. Je crois qu'elle a de mauvais souvenirs de ce coin là, voir même des choses à se reprocher... Moi-même je suis pressé de partir, cette fouille du bateau n'annonce rien de bon... Je me demande si ça n'a pas quelque chose à voir avec Torquemada... Ce qui me fait dire ça, c'est qu'Amsterdam nous à fait savoir qu'en ville tout le monde nous prend pour un bateau de magiciens !!! C'est une tres mauvaise nouvelle... Il faut absolument que nous partions d'ici le plus vite possible si nous ne voulons pas a voir de problèmes ! Personnellement je suis sure d'en avoir si je tombe entre les mains de l'inquisition, et encore c'est peu dire ! Je sais bien que j'irai vite rejoindre mes « collègues » suspendu à la voilure d'un de leurs galions ! On doit récupérer notre bateau demain, on l'avait mis en réparation dés notre retour de Timin suite à notre rencontre avec le Roc. Notre plan est d'acheter de la poudre et de filer dés l'aube. On vient d'apprendre que nous n'aurions le bateau que vers midi ... J'espère que les ennuis ne nous auront pas rejoint d'ici là...

Jour 40 : Nous avons acheté 2 cargos de poudre et un de nourriture. On repère deux types à mine patibulaire qui nous observent en train de quitter le port, du coup on part le plus vite possible en espérant ne pas faire de mauvaises rencontres... Reprise de l'activité maritime : la pêche !

Jour 41 à 44 : On navigue en direction de Torath Ka.

Jour 45 : On s'engage dans le canal de l'île des Red Neck. Crabos à la vigie repère un singe géant...

Jour 48 : A présent, nous sommes au milieu du canal. On repère un village Red Neck, mais n'ayant rien de bon à attendre d'eux on passe rapidement.

Jour 50 : On est attaqué par un nuage de poissons volants à ailes rasoir, le nuage est énorme ! Il y en a des quantités astronomiques ! J'en bolt autant que je peux et ensuite je me cache dans une barque sous une bâche, mais ces cons trouvent une entrée et essaient de me manger mais je ne me laisse pas faire, je décide de changer de planque : je cours courageusement vers la cabine... j'y arrive, les poissons arrivent à rentrer... grosse bataille on fini par gagner ! Seltus en a massacré un sacré nombre avec un seau ! Je soigne Cabrone, par contre Amsterdam est encore pas mal blessé mais je n'arrive pas à le soigner...

Jour 51 : Pêche.

Jour 52 : On arrive à la fin du canal. On trouve l'île de l'archi mage (non Kraken !!!) Tressa La Rouge. Son île est en forme de croissant quasiment fermé, au centre il y a un énorme geyser, sur ce dernier il y a une colline et un manoir !!! La seule ouverture est relativement étroite et avec des courant très forts qui ont tendance à te projeter sur les rochers. D'ailleurs on y repère pas mal de débris de bateaux... En tout cas ça à l'air poissonneux. J'essaie d'aller à la nage explorer ces épaves mais il y a beaucoup trop de courant alors je fais demi tour... En plus ça à l'air d'un coin à requins... Du coup on se casse.

Jour 63 : Ca fait trop longtemps qu'on est sur mer sans carouser, du coup on n'est pas au top... Mémo : arrêter de soigner Cabrone, car il a dit que je n'étais pas compétant comme mage ! Je m'en fou car de toute façon il est pas prêt d'en trouver un autre prêt à s'embarquer sur un bateau aussi pourri avec des perspectives aussi lamentables !

Jour 64 : Je m'entraîne au combat avec Seltus.

Jour 72 : Un bateau à l'horizon, on se rend vite compte qu'il nous poursuit... C'est un galion ! J'arme les canons. Lorsque le galion est à porté je tire, sans grand résultat. On se fait aborder, la surprise est que ce n'est pas des pirates hantés ! Ils se relèvent après avoir été butés ... Ca va être dur... Tellement dur qu'on fini par sauter à l'eau après que Mel est mit le feu aux poudres de notre bateau. Amsterdam ne survit pas à ses blessures et meurt noyé. J'aide Cabrone à ne pas en faire de même. Préalablement à ce sauvetage j'étais allé dans notre épave récupérer ce que je pouvais de mon matériel. On rejoint la côte.

Jour 73 : On part dans la lande en longeant la côte. La situation est relativement critique car nous n'avons que nos vêtements et quelques rares affaires (mon livre de note fait parti des quelques affaire que j'ai récupérer dans l'épave). Mais le plus embêtant c'est que nous n'avons ni eau ni nourriture ! Je trouve une plante qui emmagasine de l'eau aussi pouvons nous boire. On se couche en crevant la dalle.

Jour 74 : En marchant on repère une colonne de fumée, on se dirige droit dessus. C'est une petite communauté, on est accueilli agréablement. Ils nous vendent 15 rations et nous indiquent un point d'eau. En suivant on retourne vers la mer.

Jour 75 : On longe la côte.

Jour 77 : On trouve un peu de nourriture.

Jour 78 : On trouve de l'eau. On a plus rien à manger...

Jour 79 : On décide de rester la où nous sommes. On cherche de la nourriture, on se sépare en deux groupe : les chasseurs et les pêcheurs. Evidement je fais partie des pêcheurs.