Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre VI

oct. 17 2004

Enfin Swindon ! Ce n'est pas un paradis (pensez donc, l'auberge s'appelle « La potence » !), mais cela ne fait pas de mal de dormir dans un vrai lit et de manger de la vraie viande... Nous n'en pouvions plus, cela a même failli dégénérer après quelques échauffourées verbales avec un Doreen (les fameux hommes dauphins). Finalement cela s'est arrangé autour d'un verre, et le Doreen, Clash, nous a même recruté. Il a perdu son équipage récemment et possède un sloup. Il travaille pour la guilde espagnole qui s'inquiète de la montée des eaux. Alors que nous lui relations les dires d'Equias, un Masaquani, Jude Jarrow, s'est aussi proposé pour protéger le bateau. Il a plus l'air d'un intellectuel que d'un guerrier, mais sait-on jamais.

Tiens une anecdote amusante, qui dénote bien de l'ambiance actuelle des troupes : Elena s'est faite attaquée par Mel et Seltus, qui cherchaient des proies faciles à détrousser afin de pouvoir se saouler ! Ils ne l'ont soit disant par reconnue... Et pour parachever le tout, ils l'ont mise à l'eau parce qu'elle hurlait sur le bateau. Ils ne s'arrangent pas !

Sinon Jude nous explique qu'il est en fait mage. Il aimerait se rendre à la Dent. On a eu beau lui expliquer ce qu'on en pense, il a l'air décidé. Il nous a même pondu une théorie comme quoi le sang de Roc permettrait de voler, ce qui permettrait de rejoindre le manoir de Tessa la Rouge. On voit qu'il n'a jamais combattu un Roc. En plus je vois mal comment du sang d'animal (aussi gros soit-il) permettrait de voler !

Apparemment les autres vont continuer à se saouler quelques jours, ils en ont vraiment besoin.

Quant à moi, j'ai réussi à négocier avec Clash, le capitaine, de pouvoir naviguer le sloup. Cela me convient parfaitement, je n'aurais ainsi pas les inconvénients de la fonction de capitaine de devoir gérer ses attardés...

Une première destination vient d'être décidée : Bluth's Crow, le village de mages situé au sud-est de Perck. D'après Jude on pourrait récupérer des sous pour le voyage, ainsi que des informations : on a bien expliqué à Jude que le voyage aller retour prendrait facilement deux mois, et que contacter Tessa semblait difficile et même risquer pour notre embarcation (voire pour nous aussi d'ailleurs).

Après six jours de voyages menés bon train (j'aime bien ce sloup, c'est agréable à manœuvrer), nous sommes arrivés à Bluth's Crow. En fait il n'y a ni port ni village à proprement parler, juste des tentes. Jude a convoqué ceux qu'il nomme les quatre maîtres élémentaires. Jude, Elena, Clash et moi sommes allés les voir et il en est ressorti les choses suivantes :

  • il semble effectivement que le sang de Roc permette de voler, pour peu qu'un élémentaliste de l'air (un mage lié à l'air je crois) le fasse ingérer à celui qui doit voler (j'ai toujours du mal à l'admettre, en tout cas ils ne me feront sûrement pas avaler du sang de cette bestiole !) ;
  • ces fameux élémentalistes de l'air peuvent aussi faire voler les gens ;
  • Tessa est réputée pour ne pas être cordiale du tout ;
  • personne ne semble au courant de comment la contacter ;
  • d'après le maître de l'eau, le geyser doit permettre de s'élever jusqu'au manoir ;
  • les mages ne nous financerons pas le voyage jusqu'à la dent (quelque part, cela me rassure !).

Le maître de l'eau, assez sympathique, nous a remis à Jude, Elena et moi (Clash respire sous l'eau, comme les Krakens) une fiole contenant six doses de potion des profondeurs, permettant de respirer sous l'eau. Cela doit être bien pratique dans ce monde...

En tout cas, Jude semble avoir renoncé à l'idée d'aller jusqu'à la Dent.

Il est désormais question d'aller sur les îles des Kéhanas récupérer des minerais, et décimer les Kéhanas (il est clair aux réactions de Clash que les Doreens entretiennent une énorme rancœur envers les Kéhanas). Nous essaierons peut être de faire du commerce pour payer le voyage d'ici là, même si sans Equias cela ne sera pas dans la légalité (Clash n'a pas l'air d'en être incommodé plus que cela).