Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre VII

oct. 26 2004

Alors que nous nous apprêtions à partir, Fif, le maître de Jude, nous a rattrapé et nous a proposé de dormir là, nous proposant au passage de manger avec lui. La nourriture était vraiment excellente ainsi que la boisson. Mais il faut dire qu'il nous a sorti un alcool du cru, qu'il distille lui-même, comme je n'en avais jamais goûté !Le tord-boyau habituel ressemble à de l'eau en comparaison ! A tel point qu'à peine après un verre, on s'est tous endormi comme des loirs. En tout cas aujourd'hui, à part les courbatures dues à ma posture peu confortable cette nuit, j'ai une forme exceptionnelle !

Enfin, pour une fois que j'ai passé une bonne soirée, il fallait bien que j'en consignes quelques mots ici.

Sinon on a vu arriver hier une frégate, celle d'un certain Roland Rosti. C'est celui qui fournit les mages en nourriture, couvertures, tentes et autres. Apparemment les mages ont de l'argent qu'ils récupèrent en échange de sorts et de potions. Tout ça pour dire que ce Roland, après avoir vendu ses marchandises, est allé hier soir trouver un mage de l'air, Asthur. Et aujourd'hui, ce dernier nous a fait venir dans sa tente, car il a une mission a nous proposer : délivrer son frère, un mage de l'air comme lui, qui s'est fait arrêté à Kiera et a été amené en tant qu'esclave dans les mines des montagnes Coaker. Asthur voudrait donc qu'on monte une expédition pour le récupérer. En échange, il nous propose une épée qui a l'air d'être des plus malsaines (d'après Jude, lorsqu'on tue quelqu'un avec cette épée, on peut transférer les forces vitales des morts vers le porteur de l'épée... C'est diabolique !), mais aussi de nous faire voler pour atteindre le manoir de Tessa (Jude n'a pas changé d'avis la dessus...). Il se joindra a nous pour l'expédition et pourra nous aider avec ses capacités de mages.

Tout cela ne me paraît pas très clair, mais c'est vrai que pour avoir vu de plus ou moins près le système judiciaire de Kiera, il y a de fortes chances que son frère soit injustement retenu prisonnier. Quant à l'épée, on la vendra pour récolter quelques argents (si j'ai bien compris, cela vaudrait entre 10000 et 50000 pièces de huit !).

En tout cas, quand les autres auront fini d'acheter quelques provisions, nous allons repartir en l'empire Kieran. C'est plus tôt que je ne l'aurais cru, mais gageons que c'est pour la bonne cause ! En tout cas, si j'étais arbitrairement emprisonné dans des mines, j'aimerais bien que quelqu'un vienne me délivrer !

Le voyage jusqu'à Kiera s'est bien passé et a été relativement rapide. Nous avons juste été arraisonnés par une patrouille de Kierans, qui souhaitaient vérifier que nous ne transportions pas de marchandises illégales. Les pauvres ont dû être déçu, nous n'avons même pas de boulet de canons ! C'était même assez cocasse de voir leur tête quand Clash leur a expliqué que nous partions à la chasse au Roc...

En tout cas j'ai désormais ce nouveau bateau bien en main.

Quant à Kiera, nous essayons de nous faire discrets, même si le groupe n'est plus le même que lorsque nous nous sommes enfuis.

Jude a sorti une vasque contenant de l'arrache-boyau comme nous l'avons surnommé. Cela permet d'éviter que les hommes ne se saoulent trop dans les tavernes et cela remet tout le monde de bonne humeur.

Déjà sept jours que nous sommes ici.

Seltus Senior est allé se faire embaucher par la garde. Il nous a dit qu'il s'était déjà renseigné lors de notre premier passage pour gagner quelques sous en attendant que le bateau soit réparé. Apparemment certains gardes sont envoyés dans les mines de Coaker. Cela nous permettrait d'avoir un homme sur place. Il s'est fait recruter, nous attendons son affectation. Quant à moi, je me suis fait engager sur les docks pour m'occuper et remplir ma bourse bien maigre après ses péripéties.

Seltus a été envoyé sur les mines ! Le plan a marché. Nous sommes donc parti de notre côté sur l'île, où nous venons de mouiller l'encre dans une zone non surveillée du fait que l'on ne peut y accoster. Asthur nous fera voler jusqu'en haut des falaises ! Il a des sorts bien pratiques, dont un qui nous a permis de faire le voyage en un temps record (à tel point d'ailleurs que nous avons dépassé le navire où se trouve Seltus).

Nous venons de repérer l'une des mines. D'anciens détenus, que nous avons rencontré alors qu'ils nous tendaient une embuscade (comment auraient-ils pu savoir que nous étions de leur côté ?), nous ont aidé à repérer les lieux, à condition que nous les aidions par la suite à s'enfuir. Cela n'a pas été du goût de tout le monde, la plupart des hommes étant tout de même persuadé qu'il y a une majorité de bandits sanguinaires parmi les esclaves. Comme en plus il y a eu un imbroglio avec l'épée (Clash l'avait tout d'abord laissée sur le bateau, ce qui me paraissait une bonne idée), Mel et Elena craignent que les anciens détenus ne tentent de nous tuer lors du retour. Du coup nous ne laissons jamais les ex détenus faire les tours de garde ensemble.

La mine que nous surveillons compte une vingtaine de gardes qui se relaient jour et nuit (ils ont leur campement devant la mine). Nous allons probablement les attaquer ce soir.

Nous avons réussi ! Mel et Elena sont de nouveau blessées (je ne comprends toujours pas pourquoi les femmes s'obstinent à vouloir combattre et naviguer !), même si Elena avait l'épée. Je me demande si finalement ce n'est pas une pure invention les pouvoirs de cette épée... En tout cas, j'ai intérêt à surveiller Elena, j'ai peur qu'elle n'essaie l'épée sur des prisonniers ! Elle est vraiment teigneuse.

On s'est retrouvé avec plus de cent prisonniers sur les bras. Nous avons essayer de les rallier à notre cause pour qu'ils nous aident à libérer d'autres mines, mais seule une vingtaine d'homme a choisi de rester avec nous. Les autres ont préférés partir tenter l'aventure en solitaire ou a deux ou trois. De toute façon pour l'instant ils sont bien mal en point.

Nous avons pu équiper les vingt avec le matériel trouvé sur les gardes et nous partirons bientôt vers d'autres mines, afin que d'éventuels renforts n'arrivent. Cela me fait penser que nous sommes sans nouvelles de Seltus. L'idée semblait bonne à la base, mais nous ne savons pas comment rentrer en contact avec lui.