Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0010 - L'Amour et le Jeu de Rôles : C'est les préliminaires le mieux

oct. 27 2013
0010 - L'Amour et le Jeu de Rôles : C'est les préliminaires le mieux

Traduit de l'article Roleplaying Tips Weekly E-Zine Issue #10 de [Johnn Four], avec son aimable autorisation.J'ai eu une discussion très plaisante avec quelques-uns des souscripteurs des trucs de la semaine le weekend dernier et le sujet de l'amour dans les parties a été mis sur la table. J'ai donné mon humble avis et j'ai écouté du mieux que j'ai pu. Voici un résumé de ce qu'il en est ressorti et quelques trucs pour gérer l'amour dans vos campagnes.

Tout le monde a été d'accord avec moi sur le fait que la romance peut être un grand plus à une campagne. Cela génère de nouveaux conflits, de nouvelles histoires, de nouveaux types de PNJs et des discussions marrantes. Cependant, il y a de bonnes et de moins bonnes façons pour le gérer.

Si c'est "du cul, du cul, du cul" alors jetez les dés et continuez avec l'histoire principale. Si le joueur veut approfondir son fantasme alors tranchez et donnez lui un numéro en 08 à appeler - puis reprenez le fil de votre histoire.

Roleplayer l'amour est, à mon avis, comme une chasse au trésor et peut être tout autant enrichissante. C'est toute la période de drague et les embuches avant d'arriver à ses fins qui est fun à jouer. Quand je pense à l'Amour, des images de l'ère Victorienne me viennent à l'esprit. Une époque où la société définissait clairement et avec un grand nombre de restrictions quelles devaient être les relations entre les hommes et les femmes. C'est là que se situe le challenge et le plaisir à jouer.

C'est une chose d'avoir des discussions à l'eau de rose entre deux amants, mais c'en est une autre, et autrement plus interessante, que d'essayer de trouver des moments où apprécier seul la compagnie de l'autre, que de protéger sa réputation, que de prouver sa valeur en tant que compagnon, que d'être poli et non agressif, que de gagner la cause de ses futurs beaux-parents, que d'avoir l'aval de sa communauté et enfin que de trouver son ame soeur.

0010 - L'Amour et le Jeu de Rôles : C'est les préliminaires le mieux

Imaginez la scène où les joueurs doivent trouver un moyen de faire passer une note secrète à quelqu'un qui les intéressent pour convenir d'un rendez-vous. Puis les joueurs doivent agir en équipe pendant le rendez-vous pour s'assurer que personne ne viendra déranger ou découvrir les amants. En tant que MJ vous pouvez probablement envisager de nombreuses embuches pour déjouer les plans des joueurs.

Puis après le rendez-vous, que se passera t-il quand ils se rencontreront en public ? A une fête par exemple. Ils se doivent d'agir comme s'ils ne s'étaient jamais rencontrés sous peine d'éveiller les soupçons. Néanmoins, ils ont réellement eu ce rendez-vous et ressentirons le besoin de se parler de façon un peu plus intime que s'ils étaient de parfait étrangers. Un vrai challenge de roleplay !

Et le père de la demoiselle ? S'il était paladin niveau 19 ? Aïe.

De plus, réfléchissez à ça. Si quelqu'un armé jusqu'aux dents, sentant l'orc et avec une tendance suicidaire à visiter des donjons à la recherche de trésors venait vous voir et vous demandait en mariage, vous accepteriez ? Et le nom ? Ca vous plairait de devenir M. ou Mme. Thromgar le Barbare ?

Comme vous le voyez, l'Amour peut devenir un but très complexe et palpitant dans vos parties.

Pour vos parties, pensez à l'ère Victorienne et définissez quelques règles sociales qui régissent (et restraignent) les relations entre les hommes et les femmes, les elfes et les nains, etc. Quels style d'embuches pourraient avoir votre univers qui ferait de l'Amour une excitante chasse au trésor ?

Et si les choses doivent dépasser le stade de la conversation, faites rouler les dés et passez à la suite. Ce sont les préliminaires qui comptent :)

Quels genres de challenges avez vous à relever par rapport à l'Amour dans vos campagnes ? Faites le nous savoir en répondant à l'article.

Puissent vos parties être des réussites !

Johnn Four