Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XI

janv. 11 2005

Nous venons d'arriver à Nueva Madrid ! C'est assez impressionnant... La ville est bien protégée, et possède une cathédrale, ainsi qu'une horloge en haut d'une tour. Je vais aller me promener dans ces rues.

7 mai 583... Nous somme le 7 mai 583 dans ce monde. Je peux enfin dater ce journal, même si j'ai oublié depuis combien de temps je suis ici et quel date il doit être dans mon monde.

La cité est divisée en quatre quartiers, deux quartiers marins/marchands en bas de la ville et deux quartiers plus résidentiels sur les hauteurs de la ville. La cathédrale trône sur la place principale qui se trouve à l'intersection des quatre quartiers et des deux voies principales. J'ai même aperçu des arènes ! Je me demande s'il y a là de vrais taureaux, et si oui je me demande surtout comment ils sont venus...

Sinon je suis allé à la messe et à la confesse, cela m'a fait un bien fou de parler à un prêtre qui comprend mes souffrances, pour les avoir ressenties lui aussi. Enfin je présume. Nous avons aussi profité de l'occasion pour nous inscrire à la guilde espagnole, pour régulariser notre situation puisque nous travaillons désormais avec Clash. J'ai trouvé étonnant que Seltus accepte de s'inscrire d'ailleurs. Les autres n'ont pas daignés le faire. Je ne comprends pas bien pourquoi : être affilié permet d'être sûr de recevoir un salaire fixe.

Toujours est il que la guilde souhaite que nous retournions en priorité à Dunich, à cause de sa proximité et des dangers que de tels êtres représentent. Nous devons jauger la situation au mieux pour rendre un rapport à la guilde. Nous repartirons demain, le temps que les hommes se saoulent, pour changer un peu de leurs habitudes...

12 mai 583 : nous avons mouillé l'encre à environ 4 heures de marche de Dunich, de façon à ce que les villageois ne nous repèrent pas. Je ne sais pas si cela va être suffisant, car nous avons un Kraken mage élémentaliste de l'eau, Tarikos, rescapé du naufrage de son bateau (les siens ont été attaqués comme nous par les villageois) et ce Kraken nous a aperçu... En tout cas ses équipiers ont pu tuer pas mal de ses créatures démoniaques avant d'être submergés par le nombre. D'après Tarikos, sur les deux cents créatures qu'ils avaient dénombré, il doit en rester une soixantaine. Nous allons profiter de la nuit pour nous approcher et les observer.

13 mai 583 : nous avons tué toutes ces immondes créatures. Au départ nous voulions seulement les observer, mais nous nous sommes rendus compte qu'ils avaient de nombreux prisonniers encore vivants retenus dans l'église. Alors nous avons dû agir en notre âme et conscience et les avons attaqué par surprise.

Après s'être défait des occupants de l'église, il a fallu se défaire du reste des villageois, ceux qui n'ont que de faibles mutations.

Quoi qu'il en soit, désormais il ne doit plus rester que ceux qui vivent dans l'eau. Et là cela risque d'être beaucoup plus difficile à gérer !

Parmi les prisonniers, nous avons retrouvé Mel ! Elle a l'air mal en point, on ne sait pas si elle va s'en sortir.

Il y a aussi un autre prisonnier dans son état. Du coup j’ai porté Mel même si Elena est contre, semblant penser qu’elle peut déjà être en train de se métamorphoser…