Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chapitre I

févr. 25 2005

Je me nomme Brutus. C’est le nom que m’ont donné mes maîtres lorsque je suis né.

Il faut dire que je suis un Mûl, croisement d’un nain et d’un humain. Je ne sais même pas qui de mes deux parents était l’humain et qui était le nain, je ne les ai jamais connus. J’ai été conçu pour être esclave et je ne pourrais jamais me reproduire.Et en cela je rempli bien mon office. J’appartiens à la famille Minthur, une puissante famille noble de la cité-état de Tyr. J’ai suffisamment fait mes preuves pour faire parti de l’élite des esclaves qui se retrouve dans l’arène des gladiateurs.

Mais les choses changent à Tyr. Kalak le tyran a décidé de terminer sa ziggourat au plus tôt. A tel point que des esclaves des familles nobles ont été réquisitionnés. Cela ne me dérangeait pas plus que ça, jusqu’à ce que mon maître soit aussi concerné. Et j’ai fait parti du lot.

Au départ je pensais qu’il s’agissait juste d’une sorte de prêt et que j’allais bientôt revenir chez les Minthur. Mais maintenant je doute. Les cadences sont infernales et les esclaves absolument pas ménagés. La plupart sont des voyageurs de passage qui ont été recrutés d’office et ne sont absolument pas appropriés pour ces tâches.

On m’a accolé quatre de ces énergumènes : un humain qui ne fera pas long feu s’il continue à vouloir aider tous les esclaves qui souffrent plus que lui et qui n’arrive même pas à se lever à l’heure ; un elfe psionique qui résonne aussi ; une elfe très discrètes mais très déterminée ; un nain qui a l’air complètement perdu. De brave gens somme toute, mais qui ne pensent qu’à s’évader… Il y a deux fois plus de garde que d’esclaves, et surtout, s’évader où ?

Les choses se précipitent un peu je trouve. L’elfe et moi avons pris parti pour aider un demi-géant pas très malin à se dépatouiller d’un groupe d’elfes hargneux. Comme s’ils avaient de l’énergie à revendre avec tout le boulot qu’on doit abattre ! Toujours est-il que maintenant le demi-géant nous aime bien.

Et depuis, j’ai dû intervenir pour séparer deux gladiatrices qui se disputaient pour une histoire d’homme ou que sais-je. L’autre elfe et l’humain m’ont aidé à les séparer, mais cela n’a pas beaucoup plu aux gardes qui misaient leur solde sur qui l’emporterait. Du coup on a tous fini dans le trou.

Et le lendemain il a fallu aller travailler sans avoir à boire.

Là où c’est moche, c’est quand le contremaître nous a privé de pause l’après-midi. Soit-disant qu’on n’avait pas fabriqué assez de briques. L’elfe a voulu répondre et s’est pris plein de coup de fouet. Et l’humain a fait je sais pas trop quoi au contre-maître qui s’est effondré… Du coup les arkhontes sont venus le chercher. Il a été ramené en piteux état le soir, avec deux grosses balafres sur les joues.

Cette nuit, l’elfe discrète a suivi un type (un certains Thomas) qui se baladait dans la fosse. Elle m’a dit ce matin qu’il s’apprêtait à trahir les gladiateurs qui planifiaient un coup. Je suis allé les prévenir. Je commence à me demander si on me renverra bien chez mes maîtres après la fin du chantier… Et j’ai peur que la réponse ne me convienne pas.