Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XII

avr. 28 2005

14 mai 583 : finalement nous sommes partis de nuit hier soir, sans tenter quoi que ce soit contre les monstres marins. Ce n'est peut être pas plus mal, vu l'état général de la troupe.

15 mai 583 : ce n'est pas de très bon augure pour Mel, car l'autre prisonnier « sauvable » que nous avons ramené avec nous a attaqué Elena. Nous l'avons tué sans peine, mais il avait des signes de mutations : les mains palmées et des pseudopodes dans la barbe. C'est peu ragoûtant. Nous l'avons jeté à la mer.

Ce qui nous ennuie, c'est que Mel puisse aussi avoir les mêmes symptômes, même si elle n'a pas de mutations visibles. Du coup nous sommes obligés de la surveiller. Elena, toujours aussi magnanime, voulait qu'on l'enchaîne ! Mais Clash a tranché et nous nous relayons pour la surveiller la nuit.

16 mai 583 : cette nuit nous avons été réveillés par Elena, qui essayait de prendre l'épée de Seltus pour la mettre à côté de Mel, afin que nous la croyions corrompue. Du coup nous l'aurions enchaînée et Elena aurait pu dormir tranquillement. Je n'arrive pas à croire qu'Elena puisse être aussi machiavélique et malsaine !

18 mai 583 : nous sommes revenus à Nueva Madrid. Clash a laissé échappée Mel alors qu'il l'amenait à la guilde espagnole. L'a-t-il fait volontairement ? Il affirme que non mais sait-on jamais... Je crois que du coup Mel est recherchée.

Sinon nous partons demain pour islas dios, afin de trouver Tomas de Orinjo.

7 juin 583 : voila quelques temps déjà que je n'ai rien écrit. Mais manœuvrer le bateau me prend beaucoup de temps, car avec ses attributs magiques (j'ai toujours du mal à m'y faire), le navire file vite et demande toute mon attention.

Nous voilà en tout cas au large de Kiera. Nous nous préparons à faire le tour des islas dios, pour voir si l'on repère âme qui vive.

15 juin 583 : nous avons vu une sorte de chantier naval au nord des îles. Mais les hommes étant fatigués par le voyage, nous nous rendons désormais vers Paltos pour nous reposer (et pour que les autres se saoulent, pour changer un peu...).

17 juin 583 : peu après notre arrivée à Paltos, trois gardes sont venus fouiller le bateau. Sachant nos antécédents avec l'empire kieran, nous étions tous prêts à nous battre... Mais a priori ils ne nous ont pas reconnus.

18 juin 583 : je suis resté sur le bateau tandis que les autres allaient se saouler dans une taverne. L'ennui, c'est que Clash n'est pas rentré avec les autres. Et lorsque Tarikos est allé le chercher, il s'est rendu compte que Clash, complètement saoul, avait égorgé un garde ! Alors nous avons dû le changer et le laver avant de le mettre au lit. Espérons que personne ne se soit rendu compte du meurtre, sinon il va encore falloir fuir en catastrophe. Mais bon, comme les gardes ont patrouillé toute la nuit sans venir nous voir, je présume que personne ne s'est rendu compte que c'est Clash qui a fait ça. En tout cas il ne se souvient de rien...

Quant à moi, je vais me coucher. Mais auparavant, je vais me prendre une gorgée de ce nectar qui requinque...

Ce n'est pas possible de cumuler les ennuis à ce rythme ! J'aurais dû me douter que le meurtre qu'a commit Clash ne resterait pas impuni : Dieu veille ! A peine commençais-je à m'endormir que j'ai été réveillé par des clameurs de combat : nous étions attaqués par les gardes de Paltos, qui nous sommaient de nous rendre. Vu que les combats faisaient rages, je m'y suis mis aussi. Mais Elena, toujours aussi maligne, n'a rien trouvé de mieux que de lancer une lanterne allumée sur un des gardes, ce qui a eu comme effet de mettre feu au bateau. Du coup je suis monté sur le pont du bateau et j'ai pu constater que le bateau était pris d'assaut par une trentaine de gardes, pas moins ! Alors je me suis rendu en expliquant que le bateau était en feu. Les gardes n'en avaient cure et ont alors ordonnés aux autres de cesser les combats, sinon ils m'exécutaient ! Quelle bande de lâches ! Seltus est venu m'aider pendant que je me débarrassais du garde qui me menaçait. Mais nous n'avons plus eu comme choix de nous jeter à l'eau. Heureusement qu'il me restait un peu de cette potion qui permet de respirer sous l'eau, cela nous a permis à Seltus et moi de nous éloigner. Je crois que Jude, Clash et Tarikos n'ont pas tardé à nous rejoindre.

Toujours est-il que c'est à ce moment là que je me suis endormi, le nectar faisant son effet. Encore heureux que je ne me sois pas endormi pendant le combat !

Et quand je me suis réveillé, a priori longtemps après, j'ai appris qu'il fallait désormais fuir des chasseurs de pirates qui nous avaient pris pour des pirates. Evidemment, les autres les ayant aperçus caréner leur bateau, ils les ont attaqués, les prenant pour des pirates. Mais ce n'est pas possible d'être aussi peu diplomate ! Nous étions déjà suffisamment dans le pétrin pour ne pas avoir à en rajouter ! En plus, sachant que Tomas de Orinjo est lui-même chasseur de pirate, il se pourrait bien que ce soit lui et ses hommes qu'ils aient attaqué !

Bon dans l'affaire, Jude a pris des coups de mousquet et est resté là-bas (je crois qu'il était déjà blessé). Pour l'instant nous ne savons pas trop quoi faire, vu que n'avons une nouvelle fois plus de bateau. Décidément, cela devient lassant de toujours être affublé de ces acolytes barbares et sans jugement...