Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chapitre 04 - Aventures à Fairhill

févr. 21 2006

Moonday 18 Goodmonth 591 CY

Kene le moine visionnaire

Après notre épopée dans la forêt, nous faisons une halte au relais à l'orée de la forêt. Les seuls occupants du lieu sont deux gardes de la milice de Fairhill et le tenancier. Il y a un voyaguer en robe de bure qui semble attendre quelqu'un. L'aubergiste du relais nous apprend que la route de la forêt est à éviter. Il y a d'ailleurs un panneau à l'entrée de la forêt, mais des personnes malintentionnées, peut être les brigands, ont du le subtiliser.

Alors que nous nous délassons autour d'une bonne bière, le voyageur solitaire semble regarder fixement Aust. Au bout de dix minutes d'observation attentive, il se lève et se dirige vers notre table. Il vient parler à Aust. Il lui demande si il n'est pas en possession d'une amulette. Il décrit un bijou identique à celui que Aust a trouvé chez Feriblan.

Il nous explique alors qu'il est un moine au service du dieu de la Sagesse et de la Discipline, St Cuthbert. Il a eu une vision où il voyait une chapelle du culte de St Cuthbert souillée et désacralisée. Dans sa vision, il voyait Aust et son amulette. Aidé par son ordre monastique et de la magie de divination, il a su que nous passerons par ce relais. Il se propose de nous accompagner pour accomplir un rituel de sacralisation sur la chapelle de ses visions. Cette chapelle se trouve être dans la forteresse abandonnée d'Eralion.

Godsday 19 Goodmonth 591 CY

Après que j'ai rendu hommage à Kord en ce jour de dévotion, nous nous mettons en route vers Fairhill. Les prières de Lia et Aust étaient pour Correlon Larethian, le Créateur des Elfes et Boccob, l'Archimage des Divinités. Celles de Gary étaient à destination de Beory, la Nature. Quant à Kene, il a prié St Cuthbert.

Vers le milieu de l'après-midi, nous arrivons à Fairhill, but de notre voyage. Un homme aux traits sévères, amputé de la main gauche, qui semble superviser les gardes en faction, nous pose diverses questions sur les motifs de notre visite. Après ce rapide interrogatoire, il se présente à nous : Baran, capitaine de la garde de Fairhill. Il nous demande de ne pas venir semer le trouble dans sa ville. Il a suffisament de soucis avec les orcs des environs.

Nous voici donc arrivés à Fairhill. C'est une petite bourgade d'environs 400 habitants. Il y a deux aubreges : La Coquatrice Ivre et Le Tonneau et la Bonbonne et une taverne : Les Trois Tonnelets. Ayant quelques sous en poche et étant harasés notre semaine de voyage, nous décidons de nous installer à La Coquatrice Ivre. Lia, afin de ne pas payer son séjour, propose à la tenancière demi-elfe Glarian, de faire un spectacle tous les soirs. Glarian accepte.

Pendant que Lia prépare son spectacle, nous allons avec Aust et Gary faire un tour du village.

La tour de la garde domine le village depuis une des collines. Sur l'autre colline, où nous nous rendons, il y a un temple dédié à Berei, déesse du Foyer, de la Famille et de l'Agriculture. C'est Shandryl la prêtresse du temple qui nous apprend bien-sûr tout cela. Il y a également des petites chapelles dédiées aux autres divinités priées par les villageois. Une des plus importantes est en l'honneur de Kord. Shandryl m'informe que Kath, le prêtre qui s'occupe de la chapelle de Kord s'est absenté.

Nous passons ensuite chez le forgeron. Il s'appelle Voril. Il est plutôt triste. Sa fille qu'il élève seul a disparu il y a deux jours de celà. Les recherches des hommes de Baran n'ont rien données. Il nous promet une bonne récompense si nous lui ramenons sa fille Ariale.

Le vol du bénitier du temple de Berei

Dans la soirée, à l'auberge, Lia commence son spectacle. La salle est plutôt bien remplie. Rapidement, avec sa douce voix elfique les spectateurs sont sous le charme. C'est plutôt reposant et agréable.

C'est alors que retentit la cloche d'alarme du village !

Nous nous précipitons dehors. Sur la colline des dévotions, nous pouvons voir que le temple de Berei est en feu. Shandril accoure vers l'auberge. Le bénitier de son temple, un objet magique mineur a été dérobé par des orcs. En nous voyant, elle nous demande de partir à leur poursuite. Baran, qui assistait au spectacle de Lia, ne veut pas envoyer ses hommes en pleine nuit combattre les orcs. Il demande à Lauriel, une demi-elfe, son lieutenant de nous accompagner.

Nous nous mettons à la poursuite des orcs. Ils se sont enfuis vers les bois.

Nous arrivons rapidement à retouver leurs traces dans la forêt, grâce aux talents de pisteur de Gary. Ils ont empruntés un chemin qui monte au travers des bois, vers le sommet d'une colline. Il nous semble que nous nous rapprochons d'eux. Nous pouvons entendre des cris. On dirait qu'ils ont fait une pause et qu'ils se disputent.

En nous rapprochant, nous pouvons voir la troupe d'orcs autour d'une mar, en train de se chamailler, a priori pour le butin de leur raid.

Nous lançons l'attaque. Kene se bat comme un diable, même si il n'utilise que ses poings. Ses coups sont plutôt dévastateurs. Lia et Aust utilisent la magie. Aust endort un groupe d'orcs. Gary utilise sa fronde. Bien qu'un groupe ait été endormi par Aust, les autres sont toujours valides. Lauriel d'ailleurs prend un vilain coup et tombe inanimée. Quant à moi, ma grande épée est de toute efficacité contre ces monstres.

Nous en venons malgré tout à bout. Il y a quand même une perte dans nos lignes : Lauriel a succombé à ses blessures. Gary soigne nos blessures. Nous récupérons le bénitier de Berei et décidons de renter à Fairhill.

Waterday 20 Goodmonth 591 CY

Attaque sur la forteresse des orcs

Après la soirée agitée de la veille, nous allons voir Baran. Bien nous ayons ramené le bénitier du temple, il semble distant avec nous. Il doit nous en vouloir de la mort de Lauriel. Nous l'informons de notre désir d'aller visiter les alentours du camp des orcs. Il désapprouve notre initiative. Malgré son avis défavorable, nous partons vers les bois par la route.

Alors que nous approchons des bois et de la colline, nous apercevons un cavalier tout vêtu de noir. Nous nous cachons dans des buissons et attendons qu'ils arrivent à notre hauteur. Quand il est à notre niveau, nous sortons de notre cachette et nous le mettons en joue pour le stopper. Il obtempere à nos ordres. Il s'appele Albérick et nous dit venir de Verbobonc. Il porte un message pour un certain Tavik, le chef des orcs. Nous lui prennons son message et Aust nous le lit :

Cher Tavik,

Le cadeau de notre maître sera bientôt prêt. Le convoi passer par chez vous à la pleine lune de ce Goodmonth. Veuillez préparer son arrivée.

Mestide

La lettre est datée du 7 de ce mois. Elle est accompagnée d'un médaillon noir, représentant un baton surmonté d'un crâne. Albérick nous dit qu'il a été payée pour remettre la lettre et le médaillon au chef des orcs du bois de Fairhill. Un homme l'a contacté à Verbobonc et l'a grassement payé. Aust l'érudit nous apprend que le médaillon est un symbole d'Orcus, le prince-démon des morts-vivants.

Nous lui prennons son cheval et son épée et nous le laissons repartir.

Nous explorons les bois. Les orcs occupent une citadelle abandonnée qui est à coup sûr le forteresse abandonnée d'Eralion. Nous préparons un plan d'attque sur la citadelle. Nous allons passer par une porte latérale au pied de la tour.

A la nuit tombée, nous mettons notre plan à exécution. Nous entrons dans la tour après que Lia ait ouvert la porte. Il n'y a pas âme qui vive dans la salle inférieure de la tour. Le sol est même recouvert de poussière. C'est donc en longeant les murs que nous nous dirigeons vers les escaliers. Nous montons.

Au sommet des escaliers, un chemin de ronde avec deux orcs. Aust les endort et nous les égorgeons.

A l'autre bout du chemin de ronde, une porte donnant sur une autre tour. Gary va l'ouvrir. L'odeur est pestilentielle. Ca pue l'orc ici.

Un ogre est en train de dormir. Gary tente courageusement d'assassiner l'ogre, mais il se réveille et il est pas content. Je fonce sur l'ogre. Gary prend les coups de l'ogre et tombe. Du rez de chaussée de la tour, montent des orcs. Nous combattons. Je tombe dans l'inconscience.

Earthday 20 Goodmonth 591 CY

Je me réveille dans ma chambre à La Coquatrice Ivre, l'esprit cotonneux et le corps plein de douleurs. A mon chevet, Shandril et Kath le prêtre de Kord. Ils ont soigné mes blessures, mais je vais devoir me reposer.

A l'auberge, mes compagnons ont rencontré un paladin. Il s'appelle Juste Lebon. Il est à la recherche de brigands et de leur chef un certain Lorenzo. Ce brigand a lâchement assasiné son maître et ses camarades. Juste réclame vengeance. D'après ses informations, Lorenzo se serait réfugié dans la Gnarley Forest, non loin de Fairhill. Quoiqu'il en soit, la description qu'il en fait correspond à celle du brigand qui comptait nous détrousser avant notre entrée dans la forêt. Juste nous propose son aide dans notre combat contre les orcs, mais nous nous engageons à l'accompagner dans sa vengeance contre Lorenzo.

En attendant, je me repose.

Starday 22 Goodmonth 591 CY

Aujourd'hui, comme tous les premiers jours de la semaine à Fairhill, il y a le grand marché. Nous y rencontrons Athanase, un druide de la région. Il avait un troupeau de moutons, mais des loups les ont dévorés. Il vient de vendre les bêtes restantes. Il n'a gardé qu'un bouc qu'il appelle affectueusement Romuald. Désireux d'aventure, il se propose de nous accompagner.

A la tombée de la nuit, nous sommes inquiets. Lia a disparu.

Dans la nuit, la cloche du village retentit de nouveau. Ce sont les orcs qui viennent venger leur morts. Ils sont une dizaine. Nous aidons les gardes et les mettons en déroute. Seuls deux s'enfuient.

Sunday 23 Goodmonth 591 CY

A la recherche de Lia

Voril le forgeron nous apprend au matin que Lia est parti la veille à la recherche de sa fille Ariale. Elle est partie le long de la rivière. Nous suivons les traces qu'elle a laissé le long du cours d'eau.

A la milieu de la journée, nous la retrouvons. Elle est au pied d'une colline et observe une tour en ruines. Elle a été attirée par une douce mélopée, accompagnée de harpe. La chanteuse est une jeune femme qui est retenue prisonière par un imposant géant possédant deux têtes. Il s'agit d'un ettin. C'est l'ettin qui l'accompagne difficilement à la harpe.

Nous décidons d'agir pour libérer la jeune femme. L'ogre a l'air désorienté. On dirait que ses deux têtes se disputent. Cependant, il réagit en répondant à nos coups. Nous en venons à bout. La jeune femme est Ariale, la fille de Voril, le forgeron. Le mystère de sa confusion et des disputes de deux têtes de l'ettin est levé grâce à l'identification par Aust, d'un heaume que portait le monstre : il s'agit d'un objet maudit : un heaume d'alignement opposé.

Nous retournons au village. Voril est bien évidemment enchanté du retour de sa fille. En reconnaissance, Il nous offre une magnifique armure de plaques. Elle ira très bien à Juste.

Moonday 24 Goodmonth 591 CY

Assaut final sur la forteresse des orcs

Nous allons recontrer Baran et l'informons de notre désir de porter un coup fatal aux orcs. Il décide cette fois que six gardes de la milice de Fairhill nous accompagnerons.

Cette fois notre assaut est un succès et nous venons à bout des orcs. Aust a tué Tavik le chef des orcs. En fouillant ses affaires nous trouvons le même genre de symbole que celui du médaillon. Il devait être un prêtre d'Orcus.

Godsday 25 Goodmonth 591 CY

Le matin, en ce jour de dévotion, Kene a effectué le rituel de sacralisation, dans la chapelle dédiée à St Cuthbert. Elle a du être constuite par Eralion et les orcs l'avaient saccagée et souilée.

Un bien étrange chaudron à la pleine lune

Ce soir c'est la pleine lune et comme indiqué dans le message destiné à feu Tavik, un mystérieux présent doit arriver à la forteresse. Nous nous préparons à recevoir cet hostile convoi.

Au cours de l'exploration de la forteresse, nous débusquons des araignées dans une des tours. Un boyau s'enfonce sous terre et semble mener à un antre souterrain. Bien que Kene veuille explorer ce boyau, nous préférons nous atteler au renforcement des défenses de la forteresse.

Au milieu de la nuit, le convoi arrive. Il s'agit d'une troupe en armes, d'un cavalier, d'esclaves humains et nains tirant un lourd chariot et d'une chaise à porteurs. Il y a une dizaine de soldats. Le cavalier a l'air bien sombre. Il porte une armure de plates noire ornée de symboles d'Orcus. Nous sentons notre sang se glacer en sa présence. Derrière son heaume, nous pouvons voir luire des yeux rouge...

L'effet de surprise est cependant en notre faveur. Athanase les immobilise en contrôlant les plantes. Nous leur jettons les boulets que nous avons monté dans la journée. Ils sont en difficulté. Les soldats tombent sous nos flêches. De la chaise à porteur sortent deux prêtres. L'un est vêtu d'une robe maculée de sang, l'autre porte une tunique noire et un symbole du prince des morts-vivants. Le prêtre à la robe maculée de sang dégaine une grande épée à deux mains et je dois l'affonter. Bien qu'il use de sa magie, j'arrive à lui fendre le corps en deux, comme un vulgaire bout de bois.

En voyant la déroute de ses sbires, le cavalier s'enfuit. Quant au prêtre en tunique noire, il disparaît dans les airs. Nous sommes victorieux !

Quant au chariot, il y a un énorme chaudron gravé de symboles d'Orcus. Les nains, qui viennent des montagnes Lortmil, et qui tiraient le chaudron, nous apprennent que leur clan a été contraint par des prêtres d'Orcus de fabriquer ce chaudron. Il est fait d'un alliage de mithril et de thorium et a été fondu dans une coulée de lave souterraine, dans les profondeurs des montagnes Lortmil.

Waterday 26 Goodmonth 591 CY

Nous décidons d'enterrer le chaudron dans les bois près de la forteresse. Il ne faudrait pas, quelqu'en soit son usage, qu'il tombe entre de mauvaises mains. Juste d'ailleurs reconnu que le prêtre à la robe maculée de sang, servait Iuz.

Que pouvaient donc bien faire ensemble un prêtre du demi-dieu du Nord, Iuz et un prêtre du prince-démon des morts-vivants, Orcus ?

Earthday 27 Goodmonth 591 CY

Dans les profondeurs de la citadelle d'Eralion

Nous décidons d'explorer plus profondément la citadelle. Après avoir nettoyé l'antre des orcs dans une des tours, nous mettons à jour une trappe dans une des tours. Cette trappe mène aux souterrains de la citadelle. Nous nous enfonçons dans les profondeurs de ce donjon.

Après avoir descendu un puits avec une corde, nous arrivons dans une crypte circulaire. Six sarcophages ornés de runes sont disposés tout autour. A notre arrivée dans la crypte, les sarcophages s'ouvrent et des zombies en sortent. Nous les tuons, même si ils étaient déjà morts.

Au sol, nous pouvons voir une dalle en argent. Les inscriptions gravées dessus sont familières à Aust. Il s'agit en fait des mêmes que celles de l'amulette. En l'approchant, la dalle s'ouvre. Nous descendons continuer l'exploration.

Au centre de la pièce d'en dessous, un autel en pierre avec un corps squelettique gisant dessus. On dirait que la transformation en liche d'Eralion a échoué. Cependant, une ombre incorporelle nous attaque. Grâce à la magie d'Aust nous en venons à bout. Nous récupérons ses possesions et son bâton. Notre mission est couronnée de succès !

Freeday 28 Goodmonth 591 CY

Nous rentrons à Fairhill. Nous sommes accueillis en héros par les villageois. Arlen le magistrat de la ville vient nous féliciter avec Baran de les avoir débarrasé des orcs. Arlen nous intonisent Protecteurs de Fairhill. Un banquet est donné en notre honneur. Arlen nous propose de loger dans le manoir innocupé en récompense.

Starday 1 Harvester 591 CY

La fin de la bande de Lorenzo

Au matin, une femme arrive au village et vient nous voir dans notre nouvelle demeure. Elle s'appele Marca. C'est une voyageuse et la bande de Lorenzo vient de lui dérober ses possessions, à la sortie de la forêt.

A ces mots, Juste insite pour que nous partions sur le champ.

Nous galopons dans la plaine et rejoignons la forêt. Leurs traces sont encore fraîches. Elles nous mènent à leur repaire : une grotte sur le flanc d'une colline. Nous y entrons. Bien que ces grottes soient également habitées par des ogres et que les brigand utilisaient en pont en corde magique qui s'est dérobé sous les pied de Kene, nous arrivons à éliminer cette bande et Lorenzo. La vengeance de Juste est accomplie. Nous pillons leur trésor de guerre et rentrons à Fairhill.