Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La suite du journal de Crysto Telskié

mai 25 2006

Troubles à Schwartzenbruin

Sur la route, tout ne se passe pas comme prévu. Sur le haut d'une colline est regroupée une dizaine de guerriers basanés en armures. Ils se rapprochent puis nous chargent ! Durant le combat, Ronnin sort son épée qui se met à luire et un rayon de lumière pulvérise son ennemi qui fini en squelette de poussière. Les 2 guerriers en plate ont les yeux rouges et d'après Lune se sont des démons. Les prisonniers qu'on fait ne veulent pas parler. Ils ont un loup noir sur fond rouge comme emblème.

Comme c'est étonnant de voir des hommes hostiles si près de Traft, Pierre et moi allons voir ce qu'il s'y passe. La ville est assiégée par environ un millier d'hommes ! On retourne voir les autres et on décide de passer par les collines.

Trois jours plus tard, on rencontre 200 hommes aux armoiries de Perennland. Le chef de l'armée dit qu'il s'est passé plein de choses à Schwartzenbruin. En gros :

  • le roi, Menelin (le prêtre de Boccob) et Quiries (le prêtre de Pélor) ont été victimes de tentatives d'assassinat (Quiries a succombé) ;
  • Miroir et Arinko ont disparu (ce dernier a été remplacé par Maures) ;
  • la reine s'est désintégrée dans une fumée verte ;
  • Exag (une autre baronnie) est assiégée, elle est défendue par Frantz ;
  • Ungrabolan est tombé ;
  • ce serait l'œuvre du grand loup des steppes, dirigeant les guerriers des steppes du nord.

Trois jours passent encore avant que nous arrivions enfin à Schwartzenbruin. Les portes y sont fermées, mais grâce à Ronnin nous pouvons rentrer. C'est un peu le chaos, ça bouge dans tous les sens. Monmirell vient nous présenter Shamrock Ambar, un nain en plate, qui a l'air noble. C'est le fils de Shamron, l'ami de Tomas, l'arrière-grand-père de Ronnin. Ce dernier s'en va aux nouvelles et revient peu après : Frantz a réussi à repousser l'armée autour d'Exag ; Pierre serait «le seigneur Pierre d'Arrisson». Je vais manger avec les nobles. Je constate qu'effectivement Pierre mange aux côtés du roi.

Nous allons voir l'apprentie de Miroir, Jade Silvershield pour voir si elle peut nous informer au sujet de Miroir. Elle n'en sait pas beaucoup plus, si ce n'est qu'elle a disparu une nuit avec son livre de sorts et n'est pas réapparue depuis, ce qui n'est pas dans son genre. Ariell (celle aux yeux blancs) est devenue chef des mages.

Je vais discuter avec Pierre sur son titre, les femmes et les événements : il pense qu'Arinko a lui-même décidé de se cacher, d'autant qu'il est Back Lunish, i.e. la même race que les nomades. Il ne sait pas trop mais pense que soit les assassins sont sur place et n'ont pas été démasqués, donc peuvent ressurgir à tout moment ; soit ils se sont transportés magiquement et dans ce cas ils ont aussi les moyens de revenir mais ont en plus de la magie... En tout cas Pierre va enquêter puis va sûrement rejoindre Frantz. Quant à nous, il pense que d'être dans la compagnie de Ronnin suffit pour pouvoir être une cible d'assassinat. Nous discutions dans un salon alors que nos verres se mettent à teinter et certains croient entendre une explosion. Nous allons voir : ça viendrait de la tour de Miroir. Y'a effectivement des cendres et Ariell descend les marches avec un petit air de jubilation... elle a apparemment tout cramé dans sa chambre.

Peu rassurés, on se lance des gardiens sacrés avant d'aller se coucher. On a bien fait car la nuit, ça assassine de tous les côtés : Ariell, Pierre, le roi et Ronnin sont attaqués. Maures est mort. Pierre pense qu'il s'agit d'un Tanaa'ri (démon du style de celui de Mélinda). Tout cela n'est pas du tout fait pour me rassurer... Seul Tirar semble insensible aux événements : il s'est lancé un sort de silence pour pouvoir s'endormir tranquille ! Dans les couloirs, je peux apercevoir Ariell, proche de l'hystérie, qui envoit littéralement valser un noble et me menace si je venais à ouvrir la bouche. Vers midi, la palais est fort agité. Frantz est là, accompagné d'un mage nommé Tarn.

Alors que nous nous préparions à repartir à Mélinda (nous n'avons pas grand chose à faire ici à part se faire assassiner ! qui plus est, qui sait ce qui peut bien se passer à Mélinda !), Ronnin nous dit qu'il a reçu un parchemin d'Arinko, nous donnant rendez-vous dans les bas quartiers. Pour Ronnin, son message est authentique, vu qu'il y a sa bague et son sceau. Alors on s'y rend.

Arinko nous amène dans les égouts, qui serait le répère des démons. Il veut qu'on aille les défaire ! Il nous explique les bases à savoir pour ça. Il nous guide jusqu'à leur tanière, où on affronte 5 démons et un mage. Mais les démons en appellent d'autres en renfort et nous sommes cibles d'effets de leurs pouvoirs qui inspirent la peur ou nous ralentissent. Au fur et à mesure que les démons appelés arrivent, nous voyons notre situation empirée, étant tous blessés, voire pour certains dans le coma ! Mais alors que notre sort semble scellé, les monstres s'arrêtent soudain, se tenant la tête avant de disparaître purement et simplement ! Monmirell pense à une intervention divine, mais Arinko n'y croit pas. Après avoir sanctifié les lieux, on va se coucher.

Le lendemain, on apprend qu'Ariell a disparu. Finalement je préfère ça je crois... A 13h30 on est convoqué par le roi. Il explique à tout le monde les événements de la nuit dernière (la disparition des démons) : ce serait l'oeuvre d'un archiprêtre de Rao aidé d'un archimage qui aurait fait fuir tous les démons. Ronnin, questionné sur les événements de la nuit, eplique qu'on a combattu avec Arinko. Sur ce, Tarn arrive et annonce que les troupes au Nord d'Exag se sont retirées. Le soir, y'a un banquet pour célébrer tout ça.

Le lendemain, on repart vers Mélinda. Sur la route, une patrouille nous apprend que le siège de Traft est levé. Les troupes ennemies vont au nord.

Jamais tranquilles

Après une courte pause à Traft, nous arrivons à Mélinda le 9 Sun Sebb. Ronnin me dit que le tisserand a disparu hier. Quelqu'un a frappé à la porte et il n'a plus réapparu. J'enquête mais ça ne donne pas grand chose. Cependant, Monmirell détecte des choses bizarres. Alors la nuit je vais veiller sur les batisses. Vers 23 heures, ça s'agite ! Une créature cauchemardesque avec des ailes, une faux (une allégorie de la mort selon certains) attaque Mélinda. Monmirell tombe dans le coma.

En même temps mais de l'autre côté du village, des loups attaquent. Mais pas des loups normaux non, des loups qui, selon les témoignages, auraient lancés des sorts.

Après s'être débarrassé de la créature, on part sur les pistes des loups restant. On arrive à en achever un, déjà blessé. Mais lorsqu'on essaie de suivre le second, on se rend compte que ses traces, pourtant bien visibles jusqu'à là, disparraissent soudainement ! Du coup on remonte les traces d'où ils semblaient venir à l'origine, et là même principe : les traces proviennent du même endroit et disparaissent soudain, comme s'ils avaient été appelés... Tout cela n'est pas sans me rappeler les premières créatures que j'avais combattu avec Ronnin. Cela me semble remonter à une éternité.

Alors que je reviens au village, j'apprends que Ronnin a combattu Morganthe et Soul Eater ainsi qu'un spectre (la créature qui ressemble à la mort) invoqué par le baton. Mais un autre nuage vert est apparu dans un coin et à fait fuir Morganthe, a tué le spectre puis a dit qu'il reviendrait avant de disparaître. Il s'agirait de Drelzna.

Le lendemain, on se soigne. Ronnin rassure les villageois. Monmirell se réveille de son coma mais ne peut pas officier. Lune et moi allons prévenir les rangers. Tout ça va retarder notre départ pour la forêt de Vesve.

Un dernier voyage

On part 2 jours après, sous la neige. On a eu le temps de préparer quelques raquettes avec Ronnin la veille.

On arrive le 28 Sun Sebb à Quaalstar, après un voyage assez pénible. Heureusement en se rapprochant des bois il y avait moins de neige. Le soir on célèbre tranquillement le nouvel an. Je devrais bientôt revoir Lancyne... J'espère que tout se passera bien.

On repart vesr la crypte. Il y a moins de neige, ce qui n'est pas plus mal. La nuit, la balle bleue que nous avions déjà vu, refait une apparition et flotte tranquillement, mais s'en va au bout de 10 minutes.

On arrive le lendemain au tumulus. Vers minuit, nous sommes réveillés. Ezabel veut nous conduire de suite. Elle ne peut pas nous guider de jour de toute façon. Elle me fait encore plus penser à Lancyne que la première fois. Quand je me suis réveillé, j'ai vraiment cru que c'était elle. Comme c'est troublant. Elle peut pas nous en dire beaucoup plus sur là où nous nous rendons, si ce n'est que c'est à un jour et demi vers l'est.

Au matin, Ezabel s'arrête et tend une carte à Ronnin. On l'étudie un peu puis on dort, assez mal il faut bien l'avouer. On repart vers 14 heures. Alors que la nuit tombe, la forêt semble s'assombrir, mais beaucoup plus que de par la simple obscurité... On doit approcher. Plus on se rapproche, plus on se rend compte que la zone semble être dans une sorte de nuage de ténèbres. Des squelettes en armures montés sur des chevaux cadavériques ne tardent pas à nous attaquer à coup de lance. Mais Monmirell, guidé par la lumière de Pélor, dissipe cette sale engeance mort-vivante. On finit par trouver l'entrée de la caverne indiquée par Ezabel. Au moins l'espèce de brouillard ne fait pas effet ici. La grotte a cependant dû être habitée, en témoignent 2 énormes squelettes d'environ 30 mètres de long, peut être des dragons ! Au bout de la caverne, un mur qui dénote par rapport au reste de la cavité naturelle. Comme il est vieux, nous n'avons aucun mal à le casser.

Dénouement

Derrière le mur se trouve un puit imposant et une porte de l'autre côté. On se dirige vers la porte, traverse le couloir qui mène vers une porte cachée. Derrière se trouve un complexe servant de salle de torture ! Après avoir démoli le demi-orque qui jusqu'à là semblait prendre du plaisir à torturer un elfe, nous délivrons d'autres elfes retenus prisonniers. Shamrock me tend une ceinture avec les armoiries de Lancyne, qu'il a trouvé sur le demi-orque. Je le décapite alors qu'il est déjà mort, de rage. Je suis tiré de ma torpeur par des bruits de combat et une voix d'outre tombe qui vient de la salle suivante, où l'on se rend après quelques hésitations (si c'est un vampire... ?). Y'a une sorte d'ombre qui essaie de s'enfuir en nous voyant, mais se fait disrupter par un éclair jaillit de la lame de Ronnin. Les autres sont des humains en plate. On en fait parler un. Il nous dit que le seigneur de ces lieux est Tomas le sombre et sa dame Ezabel, des morts vivants. Ils auraient avec eux une dizaine de lieutenant comme l'ombre que nous venons d'apercevoir. Enfin, il y aurait ce Cévil, qui leur servirait de conseillé. Jusqu'à là rien de bien nouveau. Mais l'elfe que nous avons libéré nous raconte son histoire et comment Cévil a tué sa femme et attaqué le conseil de l'arbre sans âge.

On continue à avancer dans le complexe, en montant jusqu'à tomber sur des cuisines où officie un hobbit coopérant (il est là malgré lui). Il prépare la nourriture alors qu'il est 3 heures du matin por des gardes de Iuz qui sont venus fêter l'occasion, i.e. le passage définitif de Tomas du côté obscur. Il nous dit aussi que dans la tour de l'elfe se trouvent deux femmes. Cévil vient leur apporter la nourriture lui-même. De plus, la tour est réputée pour être protégée magiquement. On s'y rend malgré tout. D'après les mages, il y a effectivement des runes gravées par endroits, mais l'épée de Ronnin les dissipe. Au troisième étage, il n'y a pas de runes mais la porte est fermée. On entend une voix : Lancyne ! On entre et on lui explique la situation, qu'on va essayer de retrouver son aieul pour le convaincre. En attendant on attend la relève qui ne tarde pas à arriver pour son malheur. Ils n'avaient qu'à pas travailler pour n'importe qui ! Lancyne est bien décidée à venir avec nous.

Sans avoir de plan bien précis, nous décidons que le mieux à faire vu notre faible nombre et nos pauvres connaissances des événements à venir, et de se cacher dans la salle en attendant la cérémonie, puis d'improviser. Nous sommes bien conscients que les gardes ne vont pas trouver Lancyne et qu'ils seront dès lors fortement sur leur garde, mais nous n'avons pas le temps de trouver une solution plus élégante. On espère que nous pourrons profiter d'une opportunité pour parler à Tomas, et advienne que pourra !

Fatalement nous sommes repérés assez rapidement. Dans la grande salle se trouvent Tomas, Ezabel, Cévil et deux démons. Mais Tomas, semblant un tant soit peu étonné demande qui est Ronnin, ce qui nous permet de nous expliquer. Mais soudain, une brume noire apparaît, dissipée aussitôt par Shining Sword. Tomas va vers l'elfe. Une discussion assez animée s'en suit et l'elfe et les deux démons disparaissent. Puis une explosion retenti là où se tenait l'elfe. Un combat s'en suit, jusqu'a ce que Tomas hurle : «ça suffit, la cérémonie n'aura pas lieu». Les démons réapparaissent pour déclarer que leur maître (Cévil) ne l'entendra pas ainsi.

Tomas et Ezabel sortent de la salle sans rien dire. Intrigués, nous les suivons. Finalement, ils sortent par l'entrée principale du château. On se rend alors compte que le jour se lève et que les rayons du soleil les éclairent, les faisant disparaître en deux tas de poussière... C'est probablement le meilleur choix qui leur restait.

Epilogue

Fini ! Enfin tranquille ! J'avoue que je suis lassé de toutes ces péripéties et content d'avoir enfin retrouvé Lancyne ! Ce fut un périple de longue haleine et je vais enfin pouvoir profiter et rester tranquille à ses côtés, de longues années j'espère, en révant d'un futur prospère...