Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0033 - 5 manières amusantes (gniark gniark) de créer de la tension.

août 07 2006

Parfois lorsque vous masterisez une partie, il peut arriver que l'atmosphère dans la pièce ne reflète pas exactement celle que vous recherchiez. Grosso modo vous avez une bande de louveteaux sur le départ de leur premier campement alors que vous êtes en train de faire jouer la visite du tombeau de la grande prêtresse de la déesse Géméniania 10 minutes avant l'apocalypse. Prenons un exemple, avec des joueurs que nous appellerons Zed, Mahyar, le Troll, et un maître de jeu que nous appellerons l'Aveugle.

-L'Aveugle: Vous avancez vers le proticule (sorte de promontoire et de monticule) au pied duquel vous trouvez un passage menant à un couloir. La pluie tombe, et les éclairs zèbrent le ciel. Malgré que vous soyez au sec dans le couloir, l'atmosphère est oppressante...

-Mahyar: Hep... Passe moi la confiture de banane pour mettre sur mes chips goût vinaigre

-Zed: et la pas de bol. La prot y t'cule... muarfarfarfarf!

-Troll: Groumpf!

-l'Aveugle: ouiiiiiiiiiiiiiiin

Bref... des fois il faut recadrer les joueurs et leur mettre un peu de pression et leur faire sentir que l'avenir du monde repose sur leurs épaules de héros... Tadaaaaam. Pour cela Torgan.net est heureux de vous offrir (gratos en plus) 5 conseils.

-1- Créer une atmosphère de compétition

Vous pouvez créer une tension en introduisant dans l'histoire une Némésis. Je m'explique. La Némésis sera une entité relativement proche en caractéristiques à vos joueurs et qui sera là pour leur pourrir la vie aussi souvent que possible.

Par exemple:

  • un chasseur de prime qui les poursuit pour les remettre dans les mains d'un gros méchant (à vous de trouver pourquoi.)

-Peut être que les joueurs ont "accidentellement" mal agit dans une ville... mais mais c'est quoi ce nuage de poussière qui nous poursuit sans relâche...

  • Une bande "rivale" est sur la même affaire que les joueurs. Bah oui quoi, le secret du diamant maléfique n'est pas si secret que ça...sinon vos joueurs n'en aurait jamais entendu parler.

-l'employeur de vos joueurs a décidé, à raison, qu'une bande de bras cassés ne suffisait pas, et en a engagé une seconde.....

  • les joueurs sont censés montrer l'exemple aux PNJ, mais ceux ci se révèlent meilleurs qu'eux, et parfois même s'amusent à les humilier.

-2- Briser le cocon des joueurs.

La plupart du temps les joueurs reprennent les même places autour de la table et ont leurs habitudes. Pourquoi ne pas casser ces habitudes pour mieux les intégrer dans le jeu?

  • Vos joueurs entrent dans un cockpit, ou dans un couloir. Plutôt que de le faire sur le plan, pour une fois faites les se placer réellement. Ils sont longs à bouger.... le temps de jeu compte...une chauve souris en avertissement pour leur rappeler qu'on ne cri pas dans le couloir ou qu'on se dépêche devrait les faire bouger plus vite. Hmmm? Ah oui, la chauve souris peut être vampire et de 3 mètres d'envergure bien entendu.

-Ils arrivent dans une pièce complètement noire? Bander leur les yeux. (Si vous souhaitez en plus les attacher au radiateur et les fouetter, cela vous regarde....)

  • faites les jouer debout pendant un moment.

-3- Levez vous et bougez.

Habituellement Vous restez derrière votre écran, debout ou assis, pour une fois bougez!!!

Tournez autour de la table, regardez les feuilles de vos joueurs... arrêtez vous derrière l'un d'eux, et masterisez un temps juste derrière lui. Il y a des chances pour qu'une légère paranoïa l'envahisse.

Utilisez votre corps de rêve (le maître de jeu est le plus beau le plus intelligent et le plus fort... ou alors il tue les persos!!!). Mimez l'action, faites vivre votre PNJ, gesticulez pour représenter le combat.

-4- Mettez leur la pression pour rien.

Ça c'est pourri je vous l'accorde, mais qu'est ce que c'est bon. Faites leur croire que le gros méchant pas beau arrive à grand pas, il va bientôt les rattraper. "Mais Brian qu'allons nous faire? Où allons nous nous cacher?" Le pont sur lequel ils avancent semble craquer par ci par là...Vont ils être assez agiles pour s'en sortir? Bien sur que oui, le pont a plusieurs siècles et est fait pour tenir quelques millénaires de plus. "Chicken chicken!!!"

Il y a plein de moyen de mettre la pression à vos joueurs, tenez par exemple:

  • un PNJ leur raconte une histoire dans une auberge.
  • un avertissement
  • une chanson ou un poème
  • une note dans un journal trouvé chez quelqu'un (bah il était gaga et délirait... mais les joueurs ne le savent pas eux...)
  • une bribe de conversation, qui s'arrête bien sur avec des regards entendus.

-5- Utilisez des présages.

Les présages sont des évènements ou des signes qui donnent un indice quant à ce qui va arriver. Attention les présages ne sont pas forcément évident à utiliser, si le présage est trop subtil les joueurs pourraient ne pas le comprendre, mais au fur et à mesure ça leur viendra, si toutefois cette bande de grosses brutes passait systématiquement à coté, abandonnez cette idée.

Et voici ce que vous attendiez tous, le cadeau bonus de Torgan.net, le conseil en plus qui va changer votre vie de Master (oui bon c'est un peu emphatique mais bon.Ca crée de la tension aussi.)

-6- Luminosité et ambiance sonore.

Pour tenir vos joueurs en haleine, la musique et l'intensité lumineuse sont vos amis. La crypte est sombre? Baissez la lumière, utilisez la musique du "nom de la rose". Le couloir est vraiment sombre, ils avancent avec des torches? Mettez 3 ou 4 bougies dans la pièce et éteignez la lumière. Un combat se profile? Mettez le début de la B.O de Conan, ou celle du Seigneur des anneaux quand ça blaste sec. Annie Cordy est plutôt à proscrire, ou alors dans une auberge bon enfant, avant la bagarre.

Bon et bien voilà, j'espère que ces conseils vous aideront à mieux tenir vos joueurs, mais sachez que ces trucs là ne remplacent pas un bon scénario bien ficelé. Au fait... Interrogation écrite la semaine prochaine!!!! (Voir point 4 de cet article.)

Blade 23/08/2006 23:10

Une autre solution est d'impliquer personnellement les personnages. Chaque perso est créé avec une optique plus ou moins particulière et plus ou moins avouée. Chaque joueur rêve d'une scène particulière pour son perso, attend avec impatience le moment où...
Et si vous faites intervenir ce moment, non seulement le joueur sera ravi mais en plus il sera beaucoup plus impliqué et mettra l'ambiance par lui même.

Enfin, je ferais juste remarquer que c'est trop souvent au MJ qu'on incombe la lourde tâche de tout gérer au niveau de l'ambiance, alors que c'est aussi aux joueurs de le faire.

Zed "main nan Meujeu, c pas moi qui fout le bordel, c'est lui !" 10/08/2006 21:25

C'est clair que la tension a son intérêt dans la partie. Comme dit ci dessus, avec un peu d'effet lumineux et surtout beaucoup d'effets musicaux (pensez aux nombreuses b.o. de films) ca le fera !

merci au fait pour ce clin d'oeil euskali
: ))

Baccs 07/08/2006 23:53

J'aime beaucoup la 3 : passez derrière le joueur et regardez sa feuille avec insistance...

Par contre pour mettre la pression alors que le master vient de te décrire un superbe proticule, j'avoue que y'a challenge (surtout si y'a de la confiture en jeu).