Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ennemi intérieur - Chapitre 9

sept. 19 2006

Backestag 10 Sigmarzeit, dix heures du matin

Malheureusement les autres insistent pour que nous repartions. Malgré tout ce que je dois encore apprendre !!! Mais je suis obligée de les suivre. Je ne peux pas les abandonner !!! Heureusement Hiéronimus m’a laissé un grimoire qu’il avait préparé, au cas où je repasserai…

Angestag 13 Sigmarzeit, onze heures du soir

En ce moment je ne te raconte plus rien, tellement je suis absorbée par mon apprentissage. Il a fallut qu’il grêle pour que je sorte le nez de ce grimoire. Cela m’a permis de papoter avec Khorinth qui était de très bonne humeur. Il m’a offert un mélange de Heinetéb’Hé, ce fameux tabac elfe dont je raffole temps.

Festag 14 Sigmarzeit, huit heures du soir

Sarfatte et Josep sont en prison !!! Contrebande !!! C’est grave là !!! Tout ça à cause de cette maudite Sarfatte et de ces magouilles !!! Ces marchandises que nous avions récupérées pour aller les revendre…. Je savais bien que ça n’était pas prudent : et j’avais raison. Elles étaient truquées. Un double fond. Sarfatte m’a dit qu’elle avait fouillé…. PPPpfffffff……

Il faut que je te raconte depuis le début.

Des cris distants m’ont sortis de mon apprentissage du sort de boule de feu du grimoire de Hiéronimus. Je suis montée voir ce qui se passait. En face venait un bateau de jeunes noblions. J’ai vite compris qu’ils étaient saouls. Ils se sont approchés de nous. Josep a vite flairé qu’ils représentaient un danger et a essayé de manoeuvrer pour les éviter. Je me suis emportée quand ils ont menacé de nous violer. Mais Bénélis m’a retenue, de peur que je ne brûle ceux qui étaient accrochés dans les cordages.

Deux imbéciles ont sauté sur le bateau. Khorinth en a envoyé un valdinguer par- dessus bord en un seul coup de poing. Mais un autre a réussi à s’approcher de moi. Heureusement j’ai réussi à l’endormir sans difficultés tellement il était saoul.

Le courant nous a vite dégagé d’eux. Mais derrière eux se trouvait un bateau de la brigade fluviale, qui alertée par le raffut s’était rapprochée. Heureusement, il n’y avait pas de blessés. Mais ils ont décidé de nous fouiller.

Et là ils ont trouvé les caisses sans fond. Car ils n’ont pas fouillé que deux caisses eux !!! Bref Sarfatte a été arrêtés comme propriétaire du Bourbon et Josep comme propriétaire du bateau transportant le Bourbon. Heureusement Sarfatte et Josep ont eu l’idée de dire que nous n’étions que de simples passagers, D’ailleurs Josep avait eu la bonne idée de tenir son journal de bord en ce sens. C’était prudent de sa part. Mais c’est cette Sarfatte l’imprudente qui n’a jamais assez d’argent et nous entraîne dans ces magouilles…

Et maintenant ils sont en prison, qu’allons nous faire ? Je me retrouve avec Bénélis, Khotinth, Gadoum, que je trouve bizarre aujourd ‘hui… Il est… différent…Je trouve… Je ne sais comment te dire… Différent… Et aussi ce pauvre Heinrich, qui ne comprend rien à ce qui se passe… Nous avons du trouver une auberge dans Altdorf. Heureusement, nous avons pu repasser au bateau pour récupérer mon grimoire. Et d’autres affaires utiles bien sur.

Festag 14 Sigmarzeit, neuf heures du soir

Je le savais !!! Il était bizarre !!! Gadoum est parti depuis un moment sans que je ne m’en aperçoive pour essayer de faire sortir Josep et Sarfatte. Il aurait parlé de soudoyer les gardes. Je n’y crois pas !!! S’il n’est toujours pas revenu, s’est forcément qu’ils l’ont gardé. Nous avons décidé d’aller parler aux gardes à notre tour.

Festag 14 Sigmarzeit, onze heures du soir

Cette Sarfatte à des dons que je ne comprends pas. Les gardes les ont laissé sortir. Elle a montré les papiers, leur à parler un moment, et les gardes les ont laissé sortir. Enfin, c’est ce qu’elle raconte… Bref, nous retournons tous dormir au bateau du coup, c’est ce qui compte...

Wellentag 15 Sigmarzeit, quatre heures de l’après

N’importe quoi. Je suis furieuse !!! Nous avons aperçu un jeune nain qui semblait fuir un autre nain, plus vieux que lui. Les autres n’ont pas pu s’empêcher de demander des explications, et ils nous ont raconté leur histoire abracadabrante… Ils construisent un sémaphore pour l’Empereur. Khorinth m’explique qu’ils en ont aperçus sur le bord de la rive depuis un moment, et me fait remarquer que si je passais plus de temps sur le pont, je les aurais vu… Bref, des nains ont commencés à disparaître. Des accidents bizarres. Tout ce qu’il faut pour attirer un nain. Il a accepté que nous les aidions pour 2 couronnes par jour, plus cinquante payables de suite. Et il était content de lui. Sarfatte l’a traité de tous les noms, lui expliquant que nous étions riches… Ces nains ne comprennes rien de toute façon…

Mais bon, nous restons pour essayer d’élucider ce mystère.

Wellentag 15 Sigmarzeit, huit heures du soir

L’endroit est comme une tour dans un matériau étrange. Extrêmement dur. La tour s’enfonce dans la terre. Il y a même une pièce en bas. Ils construisent le sémaphore sur le haut de cette tour. Nous avons décider de veiller ici avec Khorinth. Bénélis veille avec Heinrich au pieds de la tour, et Josep veille avec Sarfatte de l’autre coté de la tour. Je soupçonne Josep de courtiser malgré tout cette petite enjôleuse. Khorinth me presse de venir contre lui pour faire semblant de dormir. Je lui ai prétexté que j’avais mal au crâne pour pouvoir m’isoler et te raconter tout ça.

Aubentag 16 Sigmarzeit, six heures du matin

Oh, il ne s’est rien passé… Des histoiures de nains que tout ça je te dis. Mais ce maudit Gadoum ne veut rien entendre. Nous allons tous nous reposer de cette stupide nuit.

Aubentag 16 Sigmarzeit, six heures de l’après-midi

Il y a eu un accident aujourd’hui. Les nains ont peur, je le sens bien. Tout cela est peut être bien réelle… Nous sommes cette fois tous installés dans la pièce du bas de la tour. Gadoum y a trouvé une trappe. Nous n’arrivons pas à l’ouvrir. Elle est protégée magiquement, j’en suis certaine. Nous attendons tous là, sauf Bénélis et Sarfatte qui restent dans la pièce du haut.

Marktag 17 Sigmarzeit, deux heures du matin

Une goule !!! Je pense qu’il s’agissait d’une goule. Le passage s’est ouvert au milieu de la nuit, et une créature morbide a commencé à apparaître. Je suis certaine qu’il s’agissait d’une de ces goules dont j’ai vu les illustrations dans mes livres. Khorinth lui a immédiatement sauté dessus, suivi par Josep. A peine je lui tirais dessus qu’elle essayait de se retrancher dans son antre. La porte a commencé à se fermer. Khorinth a bondit, suivi de Josep. J’ai réusssi à m’engouffrer, et même ce brave Heinrich nous a suivi. Le passage s’est refermée avant que les autres ne puissent entrer. Il faisait noire. J’ai embrasée ma dague pour nous éclairer. Khorinth a immédiatement poursuivi la créature dans un corridor qui s’est avéré faire le tour de la première pièce. Elle est alors sortie par l’une des portes du couloir, et nous l’avons tous suivie.

Khorinth lui est tombé dessus avec Josep. Mais une sorte de zombi a surgi de derrière une tenture sur le coté, biens plus lent que la goule. Il a quand même failli me blesser. Je lui ai tiré dessus et Heinrich a accouru avec son épée pour essayer de me protéger. Heureusement nous sommes venu à bout de ces deux horribles créatures. A peine commencions nous à observer autour de nous que Heinrich nous dit : « Ien a d’otre ki ariv dan le kouloir»

Je criais de panique « Boule de feu !!! J’vais leur balancer des boules de feu !!! Comment qu’on fait déjà !!! Attendez, j’sais faire j’ vous dit !!! » Je ne sais pas comment j’ai fait ça, mais j’ai réussi à en envoyer deux d’un coups !!! Deux boules de feu sur ces trois horribles monstres qui arrivaient par le couloir de gauche. La boule de feu est entrée dans la bouche d’une des créatures qui a littéralement exposée, entraînant dans sa nouvelle mort ses deux compagnons.

Josep a immédiatement refermé la porte derrière moi, mais déjà je me préparais à carboniser les deux autres zombis que j’avais aperçu sur le coté droit cette fois. Josep rouvrit la porte, et je réussis à réduire en poussière les deux créatures qui se traînaient à notre rencontre. La chance de la débutante je pense, mais je me sens maintenant vidée. Khorinth a trouvé un mécanisme permettant de rouvrir la trappe. Les autres viennent de nous rejoindre. Nous devons finir d’explorer cette étrange crypte pour comprendre ce qu’est exactement cette tour.