Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarfath

oct. 03 2006

Voici le background ainsi que les caractéristisques actuelles de mon personnage dans la campagne impériale en Savage WarHammer.Je m’appelle Sarfath, et j’ai 21 ans. Enfin, c’est sous ce nom là que la plupart des gens me connaissent, pour ainsi dire tout ceux qui m’ont côtoyés depuis l’âge de mes 14 ans. Je suis en fait Heileen Von Sugarstrass née à Schoppendorf. Je suis issue d’une famille noble. Mon père joignant l’utile à... à rien en fait, tout à toujours été utile pour lui, rien de plaisant. Mon père donc cumulait son titre de noblion avec un celui envié de marchand prospère, au détriment de sa vie de famille.

Il décida que pour mon douzième anniversaire je devais apprendre la vie dans un couvent. Quelle joie d’être une fille et cadette de surcroît. En fait d’apprendre la vie les nones ont surtout essayé de m’inculquer les devoirs d’une femme respectueuse de son mari. Tenir une maison, prier, coudre, et autres sornettes que j’avais vu ma mère effectuer sans rechigner. Au bout de deux années de silencieux calvaire, on me présenta à celui qui m'était destiné. En le voyant j’ai eu la révélation. J’avais enfin compris ce pourquoi j'étais destinée !! enfin, j’avais surtout compris que la religion ne serait jamais mon hobby, que je ne serai jamais asservie par un homme, et que le boutonneux que l’on voulait me faire épouser, n’avait d’autre fonction que celle de me faire vomir.

C’est donc par une froide nuit d’hiver sans lune (j’ai toujours eu le sens du romanesque, ou du moins le sens de la dissimulation) que je pris mes cliques et mes... ah non en fait rien. Je me suis enfuis point ! Je me suis rapidement retrouvée à Schoppendorf, partant du fait qu’ils ne me chercheraient certainement pas si près d’eux, et sur ce point je n’ai pas eu tort. Je coupais mes cheveux et m’habillais en garçon avec les quelques piécettes que j’avais. C’est à partir de ce jour que je me suis nommée Sarfath. J’ai survécu difficilement avec les enfants des rues... Je ne vous explique pas, je vous laisse imaginer cette (sur)vie de rapine et de misère. Malgré mon physique agréable du à mes formes naissantes, et surtout grâce à mon intelligence je n’ai pas fini comme bon nombre des autres filles, à vendre mon corps pour pouvoir subsister. Bien au contraire, je me suis rapidement retrouvée à la tête d’une bande de petits voleurs. Personne ne nous embêtait, nous étions suffisamment habilles, agiles et sournois pour ne pas nous trouver dans de mauvaises situations. Toutefois, le passage obligé fut la guilde des voleurs et vers mes 17 ans, j'étais plutôt bien intégrée. Il faut dire que ma spécialité était bien appréciée. Je me concentrais essentiellement sur les entrepôts, avec une fâcheuse tendance à visiter ceux de la compagnie Von Sugarstrass, mais c’était le fait du hasard...

Je faisais mon bonhomme de chemin dans la guilde, je gravissais les échelons, mais je n’étais qu’une fille. J’ai vite senti que je n'accéderai jamais en haut, que tout au mieux j’allais rapidement me retrouver mère maquerelle en chef, ou à une autre tâche subalterne si j’ouvrais trop ma bouche. Au fur et à mesure les altercations se sont faites plus fréquentes. Cela va s’en dire que dans ce monde machiste, je n’était pas très bien vue, que certains n’aimaient pas obéir aux ordres d’une "Salope". Je dois dire que je ne le ménageais pas et aucun n’avait mes faveurs. Tant est si bien qu’un beau jour, presque 4 ans après mon introduction dans la guilde des voleurs, je me suis vue obligée de tuer le blaireau en chef, celui qui ne supportait plus d’être mon sous-fifre, qui voulait ma place et aussi mon cul. Je l'émasculais donc et le regardais se vider de son sang, lui, qui n’était rien d’autre que le neveu d’un des trois leaders de la guilde. Une seule solution... la fuite. Mais cette fois je partais bien plus loin, je quittais Schoppendorf pour la première fois de ma vie.

Je reviendrai, plus tard, j’ai le temps, je suis jeune, et ce jour là je reprendrai MES places dans cette ville pourrie.

Feuille de Perso

Level: 10 (Vétéran)

  • Agilité : D8
  • Intelligence: D10
  • Ame: D6
  • Force: D6
  • Vigueur: D6 (-2)

-Déplacement: 6

  • Parade: 6
  • Résistance: 5
  • Charisme: 0

Atouts:

  • Ambidextre
  • Steady hands
  • Command

Handicaps:

  • Anemic
  • Pacifist
  • Greedy

Competences:

  • Lockpicking: D8
  • Notice: D10
  • Fighting: D6
  • Guts: D6
  • Taunt: D10
  • Stealth: D8
  • Streetwise: D8
  • Shooting: D8
  • Climb: D6
  • Persuasion: D6

-Armure de cuir +1

  • Un arc
  • deux épées batardes

-Mes possessions: non franchement, vous croyez que je vais vous le dire????