Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ennemi intérieur - Chapitre 17

avr. 11 2007

Je me réveille aux armes du templier, à Middenheim, le 2eme jour du Carnaval. J'ai un peu le ventre ballonné, ca sent la mauvaise journée... Hier soir, on a fini avec le docteur Pavarotti, qui soigne le gamin débile du Graff, Stefan Todbringen. Il se sert d'une boule accrochée à un fil, il la fait tourner, et avec ça il arrive à calmer le gamin. Mais sinon, il boit bien, et il est toujours entouré de jolies gonzesses.

En bas, dans la salle principale, le reste du groupe cause de Dieter et de son comportement vis à vis des nains. Y'a Gadoum qui n'a toujours pas digéré la taxe et qui fait remarquer que c'est pas juste, que c'est les nains qui ont construit Middenheim, et que le humains devraient leur montrer un peu plus de respect. Sur le même sujet, tout le groupe à trouvé que Dieter parlait 'bizarre' hier à la fête de la bière. En tout cas, ca m'a bien fait rire, il répètait les mêmes phrases, du genre de celle-là : « Les nains sont riches, c'est normal qu'ils paient !!». Gadoum était vert en rentrant après la discussion. Et Benélis pense que quelqu'un manipule le champion. Elle à demandé a sa soeur de s'intéresser au pendule de Pavarotti pour voir si on peut hytnopiser avec. Ouais, hier soir, Pavarotti, il a cherché à s'enfiler de l'elfe, mais Erefné elle veut pas. Elle veut pas, mais elle a la côte. Autant en profiter, tiens !

On va se balader au marché, pis ensuite au défi du champion. Khorint ne tient plus, il s'inscrit au combat. Avec Josep, ils font la connaissance de Lothar, le gars qui tire au sort le combattant qui va affronter Dieter. Khorint dit qu'on peut toujours influencer le hasard, mais comme on ne peut pas parler tranquille ici, Josep propose à Lothar de se voir le soir à la fête de la bière. Lothar accepte. Pendant ce temps là, Dieter s'est débarrassé de ses deux adversaires, et on attend le tournoi de tir à l'arc. Et là, rien... J'ai beau eu faire, Allavandrel a toujours fait mieux. Sarfath aussi, elle a fait mieux que moi. C'est foutu pour le titre, il est trop habile, le grand veneur. Je lui ai dit que le tir à l'arc ça devait être réflexe, ou inné comme lui il a dit, mais il s'en fout, il a son style.

Après, pas grand chose de plus, je piccole avec Dieter, et puis Pavarotti, et Khorint, mais pas trop car il veut être en forme. Il me dit qu'il ont acheté sa participation au combat pour demain. Pour 10 couronnes et une place à la finale de rotzball, il sera le deuxième combattant face à Dieter. Et il va aller se pioncer tôt, pour être sur de bien lui casser la tête. Entre deux pintes, il m'explique qu'il va utiliser une technique pour le déstabiliser, qu'il va lui demander ce qu'il pense des taxes sur les nains. Ca devrait le lancer sur ses phrases et le perturber.

Y'a Josep qui est venu nous rejoindre, et Pavarotti nous propose à tous les trois de venir à la garden party qui se tiendra le jour suivant. Ca me plaît, mais on sera surement au tournoi de tir à l'arc, alors non. J'ai pas revu le grand veneur, ce soir. Je lui aurais bien dit qu'il tirait pas aussi vite que moi, mais il s'en serait moqué, tiens. J'ai même pu le coeur à lui mettre une flèche dans le dos. Ca vous démotive un archer, un tireur comme lui... , allez, c'est l'heure de rentrer...

Au réveil, Bénélis que j'ai pas trop vue hier, nous dit qu'elle a été au bateau-thêatre. Un resto classe, bourge, même. Elle a vu plein de gens, qu'on connait pas. Katarina la fille du graf, Hildegarde, Emmanuelle Schlager... En fait, elle connait plein de femmes, maintenant. Ca peut valoir le coup de se laver un de ces jours. Y'a aussi Heinrich, qui est diplomate auprès du royaume de Kislev, loin à l'est. C'est eux qui font la vodka, qu'on avait gouté dans les collines stériles, avec le bateau des kisleviens. Heinrich, donc, il est à Kislev en ce moment. Y'a que Stefan au château en ce moment, avec son père le Graff. Parce que Heinrich, c'est pas le vrai fils du Graff, je sais pas trop d'ou il vient, mais en tout cas il s'est bien démerdé et il va hériter du trône quand le vieux cassera sa pipe. C'est un peu étrange, mais tout le monde l'aime bien, apparemment.

Bon, Khorint est prêt, on va aller le voir battre Dieter. Et bein... Deux heures après, Dieter a pas perdu, mais il a pas gagné non plus. Khorint et lui se sont battus comme des berserkers, ils ont un peu forcé sur leur résistance, et ils sont en train de finir tous les deux cramés sous le soleil de midi. Ca devient un combat pitoyable. J'ai souvent vu Khorint se battre, mais aussi mal, ca me fait mal au coeur pour lui. On dirait deux vieux en train de se battre pour un chou-fleur sur le marché de Nuln. Ils doivent s'en rendre compte, car ils s'arrêtent, et ils décident de remettre ça au lendemain.

Après, le grand veneur gagne le tournoi de tir à l'arc, devant moi, puis Sarfath.

Du coup, on va voir les minotaures se battre contre des humains. En y allant, on croise un nain complétement défoncé aux acides, qui veut bouffer du tartare de minotaure. Avec une crête verte et une hache, il compte se faire un nom. Ca se passe plutot bien pour lui pendant le combat, j'ai jamais vu un nain survolté bouffer l'oreille d'un minotaure comme ça. C'est instructif ! Surtout qu'il nous a expliqué qu'il avait trouvé sa daupe à la fosse. On ira y faire un tour un de ces jours pour en acheter un peu.

En rentrant à l'auberge avec Gadoum, plus tard, on est retombés sur le nain, forcément moins fier qu'avant, vu qu'il avait la gueule dans le caniveau, bourré comme un permissionnaire. En fait, c'est pas exactement bourré, c'est les racines qu'il a mangé avant le combat. C'est bien pour combattre, mais quand tu redescends, c'est pas génial. Alors, avec Gadoum, on le ramène à l'auberge pour qu'ils ronflent entre nains.

Le matin, y'a encore Bénélis qui a plein de trucs à raconter sur sa soirée. Elle parle de seigneurs des lois, qui soumettent les lois avec d'autres, le grand chancelier aussi, mais à la fin, c'est toujours le graff qui décide. Notre prêtresse de Véréna a rencontré Joachim Höfflish, qui lui a refilé une place pour la finale de rotzball... Et ca discute de savoir si il se prépare un complot, pendant que Khorint ajuste son pourpoint. C'est l'heure, qu'il dit, avant de partir en direction de la Kriegplatz, pour reprendre le combat de la veille contre Dieter.

Et au bout de pas mal de passes d'armes, Khorint gagne. Ce qui fait de lui le nouveau champion du graff. Ce qui fait de nous ses compagnons heureux, mais Khorint se fait attraper par les Midden Marshalls qui vont le présenter au graff, ca se fera discrêtement et on n'est pas invités, alors je vais plutôt aller fêter ça à la bière, en regardant les matches de rotzball de l'après-midi.