Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le journal de Kerette - épisode 8

oct. 15 2008

Quand on arrive au pont-levis il y a 9 personnes qui s’apprêtent à sortir : 3 gardes, Sabine, 5 ploucs et Miriel. Ils nous apprennent que 2 gamins se sont fait enlever au nord du fortin : on y va. Ils jouaient dans une ruine de ferme. On essaye de voir s’il y a des traces mais comme il fait sombre on ne voit pas grand-chose… à un endroit on repère un lieu de lutte, plus loin des traces de corps allongés puis des traces de pas taille adulte (2 traces « lourdes » et une légère) qui partent vers le nord ouest. Les nains y vont, on suit et les ploucs rentrent.

Un vent froid se lève, je suis gelée… On rentre dans la foret, le sol est accidenté… On a beaucoup de mal à ne pas perdre les traces… Au bout de 2h de marches on arrive en vue d’un bâtiment dans une combe, il fait 10m de large, 3/4m de haut, il a un toit d’ardoise à 4 pentes. Autour du bâtiment il y a plusieurs tombes anciennes, ce qui nous fait penser que ce bâtiment pourrait être un mausolée, il doit également y avoir un ruisseau car on l’entend.

La mage et moi partons en reconnaissance, pas de lumière visible… Le bâtiment possède une double porte de pierre bardée en fer… Je fais le tour du bâtiment, je retrouve la mage derrière : pas d’autre ouverture. Je vais rapidement inspecter une tombe : rien de notable, les inscriptions sont en commun. Je rejoins la mage devant la porte, on tend l’oreille : pas un bruit, la porte est entrebâillée mais pas suffisamment pour qu’on puisse voire l’intérieure, du coup on voit qu’elle s’ouvre vers l’intérieure. On fait signe aux autres de nous rejoindre : la mage pousse la porte, les nains se jettent dedans, je suis en allant sur la gauche puis Miriel en allant vers la droite.

Dans le mausolée il y a 6 cercueils, un obélisque central, 6 torchères façonnées dans la pierre. Quand nous rentrons dans la pièce les torchères s’enflamment éclairant la pièce d’une lumière blafarde… Chaque cercueil est aux couleurs d’un guerrier, entre les cercueils et les torchères il y a des alcôves, dans chaque alcôve il y a une statuette de pierre. Il y a deux types de statuettes : un homme barbu auréolé d’un soleil et un dragon enroulé sur lui-même, soit des représentations de Pélor et de Bahamut. Il y a des traces humides au sol, les statuettes semblent avoir été manipulées, du coup on cherche différentes combinaisons de positionnement des statuettes dans les alcôves.

Sort du sol une forme intangible en armure de plaques, elle nous met en garde dés fois qu’on ne soit pas les bienvenues dans ce mausolée on lui rétorque qu’on est les bienvenu partout. Du coup il nous dit : « Depuis l’entrée sinistre, le chemin s’ouvrira lorsque l’astre suivra le roi », puis il croise les bras et reste immobile. Suite à son intervention on décide d’essayer d’alterner les bahamuts et les pélors en commentant par la gauche : une lumière apparaît dans chaque alcôve puis l’obélisque glisse vers le fond de la pièce dévoilant un escalier qui descend. Un éclair surgit, les statues se retrouvent à leur place originale et le spectre redescend d’où il venait…

L’escalier qui descend fait un coin, du coup je passe devant, après le coin l’escalier descend encore quelques marches puis débouche sur une pièce où se trouve des restes de sarcophages, des restes d’ossements, deux sarcophages entiers sur lesquels grésillent des lanternes, ça sent le poisson mort… Lorsque je prend pied dans la pièce deux silhouettes surgissent de derrière les sarcophages et me tirent dessus à l’arc long, je prends les 2 flèches, puis replongent derrière leurs abris. Étant bien blessée je remonte l’escalier pour me planquer et me soigner… Je fais mon rapport aux autres.

Gorduk en bon nain fonce dans le tas, la mage fais un bruit de flèches : hyper utile, à son image en fait… Lorsque Gorduk arrive au niveau du sarcophage vers le quel il se dirigeait, il saute dessus pour pouvoir frapper ce qui se cache derrière : manque de bol le dessus du sarcophage est une fine planche de bois qui ne supporte pas son poids bien évidemment : un piège… Du coup il tombe dans le sarcophage qui est plein d’huile, la lanterne qui était dessus également et enflamme l’huile… Gorduk brule mais il arrive à passer de l’autre coté du sarcophage. Les silhouettes sont en fait des hobgobelins, le prêtre y va, Miriel aussi. Gorduk frappe fort, je me rapproche avec la mage et je tente d’en tirer un avec mon arbalète mais je le rate, la mage rate son projectile magique… C’est la déroute des hobgobelins qui tentent de se replier, les nains les pourchassent, Miriel en tue un en lui renversant un sarcophage enflammé. Gorduk tabasse le dernier qui tente de fuir en passant au milieu de nous : Miriel le tue.

Je fouilles les hobgobelins et je ramasse 5Po. Le spectre revient et nous demande d’honorer les morts, je fais semblant de ramasser des ossements, le prêtre et Miriel font des prières, les autres ramassent des ossements. Quand on a finit le spectre se baisse et nous montre un coin de mur au sol, la mage cette espèce de sal*** pour qui elle se prend ? C’est à moi de faire ce genre de choses !!! Se précipite et décèle une pierre qui révèle une cache. Dedans on trouve une sacoche avec une flasque en métal contenant un liquide.