Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

04. Capitale des Dark Iron – Jour 2

oct. 28 2009

Une certaine effervescence règne au sujet des combats. L'Inquisitrice s'est inscrite parmi les combattants du combat des champions. Après un peu de temps nous localisons l'arène. L'entrée est payante (un cristal chacun). Nous payons. Les gradins peuvent contenir entre 400 et 500 personnes. Le combat des champions commencent à dix heures. En attendant des jeux cruels servent à sacrifier des prisonniers...

[caption id="attachment_" align="alignleft" width="300" caption=""][/caption]Un prêtre de Ragnaros, loue l'empereur Torissan qui offre ces jeux. Dans les gradins sont distribués gratuitement boissons et victuailles par des acolytes de la flamme. La herse se lève pour faire apparaître une créature arachéïde du style du dieu troll en forme d'araignée. Certaines parties de sa silhouette semble nécrosées.elle va combattre contre un acolyte et deux combattants nain en armure. Les nains sont victorieux mais l'un d'eux est blessé assez sérieusement.

Ensuite des prisonniers doivent combattre entre eux. Un orque finit seul vainqueur et a gagné des jours meilleurs.

Le prêtre demande le silence. Il annonce que la chef des alliés que sont le Marteau du Crépuscule va combattre les créature les plus dagereuses capturées. Elle a demandé à venir. Elle apparaît en plein milieu de l'arène dans des petites volutes noires. Une magie de prêtre liée à l'ombre à mon avis. La herse se lève, et pénètre un Worgen qui se précipite sur la femme en armure. Protégée par magie, elle n'est que peu affectée par les attaque violentes de la créature. Elle le massacre à coups de morning-star. Délia est sortie pour essayer de s'infiltrer.

Suite au Worgen, est annoncé un gladiateur connu du public. C'est un orque avec une grande crète qui entre dans l'arène. Armé de griffes, il se lance dans un combat plus réfléchi que le worgen. Des acolytes de la flamme distribuent des scarabées confits et salés, alors que les bières deviennent payantes. L'orque est tué par un pilier de feu... Quelle classe ! Un nouveau juge de Torrissan apparaît après que l'Inquisitrice soit retourné à sa place à pied. Il parle d'une nouvelle arme de destruction susceptible de redonner l'avantage pour le contrôle du pic. Apparaît un golem assez similaire aux golem d'Uldaman, à part la pierre qui est rougeoyante. La foule est enthousiaste. Ce golem est le produit des industrie Spark, et va être mis à l'épreuve dans l'arène. Certains nains entonnent une chanson improvisée sur « Gare au Golem ». La bestiole massacre quelques esclaves, d'autres araignées nécrosées (des Nérubiens, créatures du Fléau). Visiblement, le golem régénère d'une manière ou d'une autre. Peut-etre que de la magie de froid pourrait y changer quelque chose. Ca continue durant une petite demi-heure. Aucune nouvelle de cet abruti de Gorshak, à croire que l'esprit du Dark Iron déteint sur Délia. On part avec Mordanth et Torin à la recherche de Délia.

On le retrouve rapidement, en train de surveiller. Il n'est pas revenu nous chercher car c'était payant... Misère, l'esprit nain déteint vraiment ! Il y a donc cinq gardes et deux chiens. On décide de passer aux bluff sans rien demander.

[caption id="attachment_" align="alignright" width="225" caption=""][/caption]On passe les gardes, jusqu'à un humain en armure de cuir. Ils nous fait comprendre qu'on n'a rien a faire ici. Torin dégaine et attaque l'homme trop sur de lui qui semble très surpris. Le combat s'engage mais Torin s'étale alors que le silence de Mardanth entre en scène. J'avoue que le combat à la hache n'est pas très très efficace de mon coté, mais l'inquisiteur n'en mène pas large. Il fuit sur quelques mètres, jusqu'à une salle ou un gars en robe commence à crier. Mordanth tue le premier, Torin se précipite sur le second et le frappe violemment de son épée à deux mains, suite à quoi ils s'effrondre.

Delia se précipite sur les papiers du bureau, puis me demande de prendre la relève. Je trouve une arrivée de 7 nains et 15 humains amenés en tant que prisonniers il y a 5 mois. Il reste 4 nains et 7 humains. Délia trouve un petit coffret verrouillé. Le personnage en robe avait des composantes. C'est un mage vraisemblablement, ou utilisateur d'arcane. J'enlève mon armure et j'incante un sort de détection de la magie silencieux. Ca marche ! Cool ! Delia me file une brindille magique, dont je n'arrive pas à déterminer l'école.

Deliah monte les quelques marches et semble écouter quelque chose à la porte. Pendant ce temps on cherche un moyen d'ouvrir les portes des serrures. On détermine des numéros de salles ou seraient les nains et les humains.

Deliah réussit à crocheter une première cellule avec deux nains. Elle demande où est Winsor mais ils refusent de répondre. Après de brillantes déductions, on prend une autre cellule plus ou moins au hasard. Trois humains pleins de poux. L'un se déclare comme étant Winsor, mais après un sort de détection des pensées, je détecte qu'un des deux autres n'a pas la moindre pensée. Nous arrivons à les convaincre de notre bonne foi. Ils s'agirait bien de Winsor. Après quelque discussion, la seule solution pour sauver tout le monde consiste à déguiser deux des humains et à rendre tous les autres invisibles. Mordanth va chercher Little qui est resté à dans les gradins de l'arène.

[caption id="attachment_" align="alignleft" width="250" caption=""][/caption]Nous partons et sortons sans souci jusqu'à l'épine. Les invisibles n'ont pas l'habitude. Cela nous prend 5-6 minutes à remonter jusqu'au dernier poste de garde. On passe après quelques échanges de banalités. Sur le pont, on se prend des flèches depuis les orques, l'un des prisonniers se fait toucher et tombe. On fonce, jusqu'à l'issue, alors qu'une attaque orque se déclenche contre le poste de garde.

La surface s'ouvre à nous. Un air empli de cendres. Nous fonçons vers le point de rendez-vous, aidant les pauvres humains et nains qui ont bien du mal. Espérons que Mardanth et Little s'en sortiront. Les sorts d'invisibilité sont désormais finis. Nous avons perdu un nain.

Avec les prisonniers, on en a bien pour une bonne demi-journée de balade dans la gorge des vents brûlants. On retrouve l'amas de cailloux qui servait de marqueur. A priori ils repasseront ce soir. Six griffons arrivent et repartent avec les prisonniers alors qu'on attend le retour des autres. Au bout d'une heure les griffons reviennent. Nous laissons un message pour nos compagnons disant qu'il y aura passage matin et soir.

Nous sommes sur le point de repartir quand un vol trois dragons du vol noir apparaissent trop proches de nous. Ils crachent, leur souffle touchent nos griffons (et nous accessoirement). J'ai du mal à remonter mais nous finissons par quitter la région la mort au trousses.