Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

06. Les Maleterres

nov. 03 2009

Le lendemain, nous partons à dos d'hippogriffes et de griffons en direction des terres du Fléau en compagnie de quatre nains de la Main d'Argent. On s'envole sous la neige. Le voyage est censé durer une journée, dans le froid du nord. [caption id="attachment_" align="alignleft" width="300" caption=""][/caption]Les terres du Fléau sont dévastées comme prévus. Au sud-est des Maleterres, on distingue les reliefs d'un grand mur, que les nains nous présentent comme dangereux : la Main de Tyr.

On arrive en vue d'une chapelle, entourée d'une forge et de quelques bâtiments, ainsi que quelques tentes. Une cinquantaines d'hommes en armes, dans ce lieu à peine fortifié. La vision est étonnante et ne semble présenter aucune valeur stratégique.

Après de sommaires présentations, notre arrivée ayant été annoncée par magie, nous sommes emmenés dans la chapelle. A l'intérieur, quelques tables et chaises. Quelle déception encore. Comment font-ils donc pour survivre se demande Little.

[caption id="attachment_" align="alignright" width="300" caption=""][/caption]Nous attendons bien une vingtaine de minutes le temps que le commandant finisse sa conversation très importante. Il s'appelle Laël, commandant de la Main d'Argent. L'homme avec qui il discutait, se nomme Artimus, et est commandant de la Croisade d'Argent. C'est un ordre qui représente des hommes qui ont fait scission de la Croisade Ecarlate pour revenir dans la lutte contre le Fléau. Winsor explique l'histoire.

Le commandant est d'accord pour qu'on se fasse passer pour des membres de l'Ordre mais pas plus, et à condition de suivre les préceptes de l'Ordre. Il nous demande de prêter serment dans la Chapelle. L'endroit est visiblement consacré. Le commandant refuse que Mardanth prête serment à distance. Super, il va falloir trouver un plan pour le faire passer. Mais quel boulet ! Du coup, on redécolle vers Ménéthil. Il est nécessaire de se faire des surcots aux couleurs de l'ordre. Une main argentée sur fond de sable.