Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0060 - 6 astuces diverses pour les cartes.

août 21 2010

Traduit de l’article Roleplaying Tips Weekly E-Zine Issue #60 de Johnn Four, avec son aimable autorisation.

1. Faites simple.

C'est une opinion personnelle, mais qui peut convenir à votre groupe : Faites des cartes simples ! Par simple, j'entends créer des cartes comme si vous n'aviez à votre disposition que peu de matériel. Des contours simples, pas d'ombres, des labels dénués de fioritures, pas de lignes inutilement complexes (pour les côtes entres autres), pas de hachures, des symboles basiques pour représenter les différents types de terrains. Je préfère les cartes simples pour des raisons précises :

  • Des cartes complexes peuvent ralentir le jeu
  • Elles sont plus faciles à reproduire pour les joueurs
  • Certains détails sont inutiles pour que les joueurs prennent une décision, ou choisissent une destination, mais vous vous sentez obligé de les mentionner parce qu'ils sont sur la carte.
  • Les cartes simples sont plus faciles à appréhender, vous pouvez les lire sans être absorbé dans des signalétiques complexes.
  • Les cartes simples sont traduites plus facilement aux joueurs.
  • Le temps passé à développer, peindre, décorer des cartes complexes peut être mieux employé ailleurs dans votre campagne. (Créer des PNJs, des complots, des indices...)

Par exemple, dans ma partie de D&D en cours, les Pjs explorent une île. Pour faire la carte de cette île, j'ai dessiné les contours sur un papier à hexagones, tiré des traits pour les routes et les rivières, et utilisé des crayons de couleurs pour les différents types de terrains. Puisque je n'ai pas fait les côtes avec des fractales, et ajouté de symboles cabalistiques, le groupe d'aventuriers peut aisément reproduire cette carte à la même échelle sur le même papier à hexagones. Et ma carte ne m'a pas demandé plus de 15 minutes pour être prête, après quoi je me suis mis à travailler sur une autre partie de la campagne.

Voici maintenant une opinion légèrement différente, d'un lecteur. Cela peut convenir mieux à votre style que le conseil ci-dessus.  De Jens :

"N'utilisez pas de papier graphique, ni de papier millimétré. Cela vous encourage inconsciemment à utiliser des angles droits, à prendre des distances calquées sur les carreaux du papier. Vous seriez surpris de voir tout ce qu'on peut cacher derrière des angles bizarres et des mesures de distances approximatives. Utilisez du papier sans carreaux, y compris pour vous. Si vous voulez, vous pouvez mettre un papier quadrillé sous votre feuille blanche, pour les dessins qui nécessitent des angles droits comme les constructions, vous pouvez même vous en servir pour rejoindre deux constructions par un angle étrange, disons 32 degrés, par exemple !"

2. Faites d'abord une liste.

Pendant des années, j'ai fait mes cartes en dessinant des traits et en remplissant les espaces ainsi créés avec des couleurs pour les terrains et des labels pour les endroits. Mais, le jour ou je me suis mis à utiliser une technique nouvelle, j'ai pu économiser du temps en réalisation, en gommage et en ré-écriture. Faites une liste de ce que vous voulez voir sur la carte avant de la dessiner. Listez les villes, les pays, les endroits uniques, les zones particulières (ex: Une forêt sombre et dense, vieille de 2000 ans...), les quartiers, les batiments, les ponts... Tout ce que vous voulez placer sur votre carte. Ensuite, mettez vous au dessin, et remplissez votre carte avec ce que vous avez noté sur votre liste. Vous n'oublierez rien, et les éléments seront mieux disposés sur la carte que si vous devez les rajouter au fur et à mesure de vos idées. De mon coté, je commence par dessiner des contours flous, puis je place les éléments. Une fois cela fait, je redessine les contours en les figeant. J'obtiens alors la carte définitive.

3. Dessinez les contours, et copiez les.

Une autre technique que j'ai commencé à fortement utiliser, consiste à créer les contours initiaux de mon plan, et à faire des copies de ce document. J'utilise chaque copie pour un objectif spécifique :

  • Politique. (frontières, races, espèces ...)
  • Routes, chemins, voies de commerce
  • Terrains (montagnes, rivières, forêts, plaines...)
  • Labels (nom des villes, des régions, ...)
  • Zones particulières (Royaumes aériens, constructions souterraines importantes...)

Actuellement, je me sers de mon fax personnel pour faire des reproductions. Scanner, imprimer et photocopier sont d'autres méthodes de reproduction faciles. Je désespère de trouver un moyen simple de mettre mes cartes sur des transparents, afin de les utiliser par superposition pour faire des vues complexes. (i.e : Les labels sur la carte politique, elle-même au dessus de la carte des terrains.). Faites le moi savoir si vous avez une idée simple et pas chère. Ecrivez à Johnn@roleplayingtips.com. Je me suis aussi aventuré dans le dessin de cartes par logiciel. Et j'ai noté que l'outil informatique que j'utilise (cf paragraphe 6 de cet article) possède une fonction appelée 'calque'. Je peux mettre des informations spécifiques sur un calque, et ensuite, afficher ou cacher les calques comme je veux. Bien que cela fonctionne à merveille pour la transparence sur mon ordinateur, cela ne marche pas si j'imprime. Mais, c'est quand même une avancée dans la bonne direction.

4. Outils pour cartographier.

Mes connaissance en outils cartographiques sont basiques, mais j'ai essayé quelques petites choses dans le passé, et cela fonctionnait plutôt bien. Pour les surfaces de dessin :

  • Parchemin.
  • Papier coloré.
  • Papeterie (i.e bordures de parchemin, papier peint)
  • Vêtement. (i.e un vieux tee-shirt, un mouchoir, une vieille nappe, ... )
  • Velin. (Je n'en ai jamais utilisé, mais mon ami Chris, un dieu de la cartographie, s'en sert et ses cartes sont fantastiques)
  • Papier à différentes textures (i.e grammages différents, reliefs, brillant/mat, ...)
  • Bois. (Je me suis servi d'une pièce de contreplaqué, j'ai dessiné dessus, puis je l'ai vernie à la laque)
  • Carton (J'ai essayé le carton ondulé et régulier, d'épaisseurs diverses; On peut directement dessiner dessus ou s'en servir comme support en le collant sous une autre surface.

Pour le matériel de dessin :

  • Stylo à bille.. (très amusant et facile; difficile de ré-écrire dessus cependant.)
  • Feutres.
  • Crayons calligraphiques (pour faire de jolies côtes aussi bien que de belles étiquettes)
  • Marqueurs. (il existe des kits avec embout calligraphiques pour moins de 30$)
  • Peinture à l'eau. (servez-vous en pour couvrir des grandes surfaces, et écrivez dessus une fois que c'est sec. Donne une jolie texture à une feuille.)

Un conseil de Gareth H : Les notes de jeu prises sur papier n'ont pas spécifiquement besoin de feuilles A4, ou d'un carnet de notes... Pour seulement quelques dollars, vous pouvez trouver des assortiments de papiers colorés, de diverses tailles. Le papier jaune fait de bonnes cartes, imite un peu le parchemin, et vous pouvez toujours utiliser de la cire de bougie pour faire un sceau.

SI vous avez connaissance d'autres moyens, outils pour le dessin de cartes, faites le moi savoir et je partagerai avec le groupe : johnn@roleplayingtips.com

5. Protégez vos cartes

Bien que certaines de ces astuces proviennent de précédents articles, je les ai rassemblées ici pour en simplifier l'accès. Voici donc quelques idées pour protéger vos cartes, une fois celles-ci achevées :

  • Plastifiez les. (i.e faites appel à un imprimeur like kinko's, ou achetez votre propre plastifieuse. Par exemple, j'ai pu voir que Staples, au canada, vend sur Ebay une plastifieuse à froid pour 50$ canadiens, à débattre.
  • Allez voir chez Mactac, ce qu'ils proposent pour couvrir des cartes. J'ai utilisé leurs solution plus d'une fois, toujours avec succès.
  • Achetez de quoi plastifier chez votre papetier local.
  • Utilisez des pochettes plastiques transparentes. Glissez votre carte dedans, et sortez la quand vous en avez besoin.
  • Utilisez des albums photos.
  • Utilisez du carton. Collez directement votre carte sur un carton de la bonne taille, et plastifiez l'autre face.

6. Logiciels de cartographie.

J'ai trouvé deux logiciels pour réaliser des cartes, j'apprend petit à petit à les maitriser :

  • AutoREALM (gratuit) : http://autorealm.sourceforge.net/
  • Fractal mapper (payant)  : http://www.nbos.com

Les deux ont une interface agréable, des calques, des outils pour dessiner, des grilles hexagonales, et des fonctions fractales. Il y a d'autres fonctionnalités, mais je n'écris pas cet article pour leur faire de la publicité !

Voici des liens vers des logiciels qui permettent d'imprimer divers types de papiers quadrillés.

  • http://www.zdnet.com/downloads/powertools/. Entrez "graph paper" dans la boite de recherche.
  • http://perso.easynet.fr/~philimar/

Egalement, voici quelques autres programmes de dessin, mais je ne les ai pas testés :

  • Wilbur : http://www.ridgenet.net/~jslayton/software.html
  • Profantasy (CC2) : www.profantasy.com/
  • Irony Games : www.ironygames.com

Et puis, y'a-t-il des gens ici qui se servent de visio ? Si oui, avez vous trouvé de bonnes bibliothèques graphiques ? Dites le : johnn@roleplayingtips.com.

Merci !

Boobka 25/08/2010 17:58

Merci pour ton commentaire. C'est une bonne idée, et le partage est totalement dans l'esprit originel du site roleplayingtips.com.

G. 23/08/2010 20:50

Moi j'imprime sur du papier transparent avec une imprimante photo et cel donne de jolies cartes que l'on peut surperposer.