Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

16. Arcatraz, son cadre enchanteur, ses habitants chaleureux

oct. 19 2010

Les bruits de combat s'atténuent, et les guerriers tombés sont soignés au mieux. Le brumes sont toujours autour de nous, impénétrables. J'aide Mardanth à faire quelques bandages. Je tente une détection de la magie sur les restes des Kvaldirs, mais l'aura inhérente à Therramore prend le dessus. Une aura d'abjuration, forcément.

Avec Déliah, nous allons voir Dwain, que nous rencontrons au deuxième étage de la Tour, et nous lui apprenons qu'il s'agit de Kvaldirs. Il semble étonné mais note bien l'information. Il n'a pour l'instant rien trouvé dans les grimoires. Le monstre marin par contre, est cité dans des Légendes, dénommé le rodeur d'en dessous. Son jet d'eau est décrit dans les légendes. Concernant le navire où la flute à été retrouvée, le design était proche des peuplades nordiques. Il serait plus ou moins originaire de Norfendre, endroit évité et craint, peuplé de grands peuples humanoïdes, ayant refusé tout contact avec l'extérieur. C'est là bas semblerait-il qu'Arthas s'en serait allé.

Nous aidons du coup Dwain à chercher des information sur le souci local. Les pièces de navire correspondent bien aux peuplades nordiques. La créature monstrueuse se trouve citée dans des légendes issues de Southshore. Ce récit raconte qu'il y a de cela une soixantaine d'année, il a pu assister au débarquement d'une troupe de pillards venus du nord, ressemblant à nos Kvaldirs. Qui plus est, le capitaine des assaillants aurait invoqué des créatures semblables à ce derniers, constituées d'algues et d'eau.

Bon, suite à ces découvertes, nous allons prendre une chambre dans une des deux auberges.

Après une bonne nuit de sommeil, nous mettons les autres au courant nos compagnons, puis nous retournons tous à la Tour pour revoir Dwain. Mardanth se propose pour identifier la flûte ! Est-il fou ? Non, il semble sérieux, et Dwain, préalablement surpris, cesse toute objection quand Mardanth lui explique que ses bois de cerf sont une bénédiction. Dwain ramène un coffret en plomb contenant la flute.

D'après Mardanth, il s'agit de l'os d'un avant bras d'un humanoïde. Il est sculpté de vagues. Il s'installe tranquillement et commence son identification. Malgré les affres de Thorin, il conserve sa concentration. Au bout d'une heure, il nous propose d'aller faire un tour en mer. Mais bien sûr...

Il nous explique que la flûte a été enterrée avec un seigneur Kvaldir, Orl des tempêtes, et que ce dernier a maudit d'objet lorsque la flûte a été volée. Du coup il faut la remettre à sa place, dont on ignore totalement la localisation... Super... Je propose de la laisser dériver dans le Maelstrom, mais Mardanth pense que la magie est étrange et pourrait nous maudire nous. Mouais... D'ailleurs, la flute n'est pas magique... Mouais...

Du coup, il est décidé de rendre la flute aux Kvaldirs. S'en suit une longue discussion sur les façons de faire. Nous décidons d'aller remettre la flute dans le drakkar, tout en en profitant pour jeter un coup d'œil sur l'île d'Ar-catraz.

[caption id="attachment_1477" align="alignright" width="300" caption="Ar-catraz"]Ar-catraz[/caption]

Départ peu de temps après en griffons et hippogriffes. En sortant de la brume, un franc soleil nous accueille, et nous pouvons distinguer la bulle de brume qui englobe l'ile, tout sauf naturel... Après un peu plus d'une heure en suivant la direction est-nord-est, rien n'apparait, si ce n'est qu'à l'est, un énorme front nuageux, une tempête, est en train de se former ! Nous décidons sagement de faire demi-tour. Peu de temps après, le front nuageux a commencé à disparaitre... Curieux. Du coup nous tentons de repérer l'ile, Mardant et Délia y voyant un message de Orl le défunt, nous commençons à faire des cercles en espérant repérer un ile. Délia la trouve enfin, au niveau du front nuageux qui a maintenant totalement disparu.

L'ile est constituée d'un plateau s'élevant à une trentaine de mètres du niveau de la mer, démontée par ailleurs, malgré le beau temps. Elle fait approximativement 600 mètres de diamètre, avec peu de végétation. Il s'agit au final plus d'un cratère, le sol recouvert d'une végétation luxuriante. Nous décidons du coup d'atterrir sur une des crêtes. Après des tentatives plus qu'approximatives, sauvés plusieurs fois par quelques sorts de Chute de plume. Mardanth va du coup faire le tour de l'île, transformé en corbeau, à la recherche de l'épave du drakkar. Il revient quelques minutes plus tard. Après une lecture des pensées, je comprends qu'il a repérer le bateau. Soudain, Little s'écrie Zog-Zog et se plaque à terre, suivi par nous tous, si ce n'est Mardanth-le-corbeau qui s'envole. Il a visiblement vu une créature sous les frondaisons.

Finalement, Deliah, arc bandé, lâche une flèche sur une forme serpentine montant dans un arbre : une naga ! Elle se réfugie dans l'arbre, que j'embrase d'une colonne flamboyante ! Délia tire à nouveau, touchant sa cible plongée dans un déluge de feu. La naga se retrouve au sol, incantant un sortilège que je connais : une nova de froid ! Tous les griffons succombent ! Trop chouette... Je crible la créature de projectiles d'arcane et elle s'effondre.

[caption id="attachment_1480" align="alignleft" width="257" caption="Naga"]Naga[/caption]

Thorin hurle qu'il faut jeter la flute, qu'il y a plein d'autre Nagas et que Orl nous aidera si on lui jette sa flute, ce qu'il fait, en prononçant des paroles rituelles : « Tiens, maintenant tu fais ce que t'as dit ! » Mouais... Un nouveau naga apparaît, un mâle armé d'un gros trident. Je lance un sort de Vol et me réfugie du coté mer de la falaise. Peu après , une hydre énorme sort au niveau de l'eau, comme répondant à l'appel de Thorin, qui engage immédiatement la conversation... … Ce nain est définitivement débile. Ce sur quoi Mardanth rajoute « Si il y a des créatures invoquées, ne les frappez pas. »... … Sort de débilité mentale de masse ?...

J'incante une Invisibilité Majeure, et passe du coté intérieur du cratère. L'hydre continue à sortir de l'eau, elle est réellement énorme. Thorin semble attendre on ne sait quoi. Un nouveau Naga arrive, et les deux commence à grimper. Je lance une nouvelle colonne flamboyante sur les deux créatures serpentines. Le nain continue à tenter de raisonner l'hydre, qui, sans s'en laisser compter, commence à planter ses griffes dans la paroi et à monter.

Une dizaine de nagas se dirigent vers notre position. Le nain assène un magistral coup de marteau à l'hydre qui s'avère finalement être un allié, bascule par-dessus la crête, et fond sur les créatures serpentines qu’elle met rapidement en déroute…

Rappetou 20/10/2010 22:20

pas mal la "phrase rituelle" du nain ^^ Je les reconnais bien là, les nains, toujours pragmatiques :D

Tweets that mention Torgan.net - 16. Arcatraz, son cadre enchanteur, ses habitants chaleureux -- Topsy.com 20/10/2010 04:49

[...] This post was mentioned on Twitter by FFJDR, FFJDR. FFJDR said: Expression JDR Torgan.net - 16. Arcatraz, son cadre enchanteur, ses habitants ... http://bit.ly/9zRrIp [...]