Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

22. Retour à la réalité

juil. 12 2011
22. Retour à la réalité

Nous sommes sur une île au milieu d’un lac. Il va falloir traverser. Deliah entreprend de construire une espèce de radeau avec des roseaux. Bon… Les autres aussi. Je suppose qu’ils blaguent, je traverserai en volant. Après quelques minutes, ils semblent prêts. Je m’envole en aidant à porter les armures. L’opération aura pris un peu moins d’une heure.

Déliah nous aide à nous repérer, vu qu’elle connait un peu la region. Il semble que l’option de rejoinder Feathermoon soit la meilleure. Nous prenons la route sur une piste traduisant d’un passage régulier. Déliah repère des traces de Yétis, des creatures mi-ours, mi-gorilles d’après elle. Nous poursuivons notre chemin avec plus de prudence.

On arrive finalement à la mer, en haut d’une haute falaise surplombant une plage, et au loin, la forteresse de Feathermoon. Nous suivons la piste jusqu’à atteindre la plage. Avant d’allumer le feu, Az soigne quelque peu les blessures de Déliah. Intéressant… Nous allumons le braséro. Il faut une bonne demi-heure à deux chaloupes pour arruver. Sur chacune, un archer prêt à faire feu. La discussion s’engage, l’elfe étant très curieux quant à Az, forcément. Après avoir tenté quelques explications, nous finissons par faire valoir le fait que Tyrande avait decide d’aider son peuple. Il n’est pas au courant du retour de Wrynn, mais il sait que la Porte des Ténèbres est ouvertue, c’est pour ça que la sécurité est renforcée. Il propose que Déliah l’accompagne pour verifier nos dires, pendants que nous patientons. Soit. Ils nous fournissent des vivres, et nous allons nous installer sur leurs conseils sur les lieu d’un ancien camp. J’en profite pour tenter d’apprendre à Az des rudiments de commun.

A quatre, c’est dur pour les tours de garde. Il faut que j’apprenne ce sort d’Alarme ! Le lendemain, au petit matin, un navire appareille de la forteresse et vient nous cherche, direction Auberdeen. Une journée et une nuit se passent. Les conditions sont favorables et nous devrions arriver dans la journée. Effectivement, en fin d’après-midi, le port d’Auberdeen se dessine. Après renseignements, Jenna est partie hier matin. Bon…

Demain matin, un navire part vers Menethil, et après demain, un autre vers Stormwind. Nous décidons de prendre celui qui part vers Stormwind. Le matin du depart, une troupe de montures volantes arrivent. Des hypogryphes, un griffon et une manticore ! Montés sur deux d’entre ells, Mardanth et un autre Tauren. Ah le voilà donc.

22. Retour à la réalité

Nous nous approchons les uns des autres, et Mardanth m’agrippe soudainement, me mettant la lame de son arme sous la gorge… Super… Il souhaite que nous nous rendions tous, en déposant les armes, sans quoi il me tranchera la gorge. Franchement… Evidemment les autres ne sont pas d’accord, Torin étant à la limite d’attaquer à son tour. Des gardes, sous les ordre de Mardanth, se déploient, prêts à tirer à l’arc. Az, elle-aussi, est à la limite de craquer, étant envoyée pour nous protéger, et semblant très à cheval sur la parole donnée. Malheureusement, elle ne parle pas notre langue ce qui rend les échanges difficiles. Je parviens à lancer un sort de Langues au nez et à la barbe de Mardanth, ce qui permet de dénouer quelques malentendu, mais Mardanth persiste à penser que nous sommes toujours nos doubles, ceux qui ont foutu le bordel. Il nous parle des Grottes du Temps. Il est en compagnie, d’ailleurs, d’un Tauren (le propriétaire de la manticore) qui ne semble pas très bien comprendre ce qui se passe. Nos doubles ont visiblement provoqué une faille dans les cavernes du temps, mais comme Mardnath, n’est pas certain que nous ne sommes pas nos doubles (et qu’il nous est difficile de prouver le contraire), la situation reste quelque peu bloquée. Je propose alors de me rendre en sa compagnie au temple d’Elune pour rencontrer Tyrande, qui sera elle sûrement en mesure de confirmer nos dire. J’accepte d’être ligotée, baillonnée, et d’avoir un bandeau sur les yeux. Deliah accepte d’être désarmée et de nous suivre, et Az vient avec nous. Little et Torin, eux, refusent tout net de lacher leurs armes et resteront sur place. L’autre tauren, un shaman d’après ce que j’ai compris, viendra avec nous.

Nous décollons donc tous, et partons en direction de Teldrasil. Bien entendu, Mardanth, n’en faisant qu’à sa tête, comme d’habitude, nous emmène jusqu’au Bosquet, et non jusqu’au temple d’Elune. Pourquoi pas… J’aurais adoré être mise au courant avant… Nous arrivons donc au Bosquet, on nous obtenons une entrevue avec Fandrel. Ce dernier accepte de nous identifier et nous entraine dans les profondeurs du bosquet. J’entends Az incanter dans sa langue, puis un petit cri que laisse échapper Fandrel. S’en suit un court silence, comme si toutes les personnes presentes se regardaient suite à une revelation lourde sens. Moi je suis toujours aveugle et sans défense.