Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Châpitre X - La fin... et le début ?

nov. 30 2013
Châpitre X - La fin... et le début ?

Monde : inconnu (Flanesse ?).
Lieu : inconnu (Volcan éteint ? Stalagos ?).
Date : in
connue.
Bon, ok, je suis consciente que ça fait un peu cruche les trois ligne d'au dessus. Mais je n'ai réellement pas d'infos. On m'a parlé de Flanesse, de Stalagos, mais comme je n'ai pour l'instant rien pu constater de visu, je ne puis en être certaine.

Tellement de choses ont changé, que je ne sais par où commencer. Ces dernières semaines ont été tellement chargées que j'ai été incapable de relater les faits concernant la guerre contre le retour d'Arax. Il semblerait qu'elle soit fini, donc ça me laisse un peu de temps, surtout que mon futur semble légèrement dans le flou.

Pour faire court, on a perdu. Arax et ses généraux ont massacré les armées du bien, et nous, les arkonautes, élus de nos divins bienfaiteurs, éh bien nous n'étions simplement pas à la hauteur. ce fut un sympatique massacre. Je crois que le monde des archipels n'est plus. Ma dernière vision a été celle de Gor, submergé par les troupes adverses, et ma dernière sensation celle de la lance d'Arax pénètrant mon flanc.

Et après, tout a semblé exploser, l'essence même de la réalité se déchiqueter. Mourir en combattant pour un idéal, en soit, ce n'est pas un problème, et je me faisais une joie d'être torturée pour l'éternité par Arax dans les Abysses. Mais je ne suis pas morte, car l'instant d'après, je me retrouvais dans une salle visiblement souterraine, sur une sorte d'autel en forme d'enclume, avec un nain aux yeux ébahis et un tantinet agressif devant moi.

Le temps de reprendre mes esprits et de tenter de m'expliquer rapidement avant de prendre un coup de hache, d'autres personnes apparaissent dans la pièce. Le nain s'appelle Grinch et n'a pas l'air spécialement malin. Il semble assez ennuyé que j'ai interféré pendant la communion qu'il avait avec sa divinité, un certain Moradin. Comme si j'y étais pour quelque chose. Les autres s'appellent Ema, une naine, Frantz, un humain, peut-être un guerrier, Adenor Mire, un elfe, Argilion, un humain également, Samia, une humaine et Diane, une autre humain fort taciturne.

Châpitre X - La fin... et le début ?

La discussion s'engage, et il s'avère rapidement que quelque chose ne va pas. D'après mes interlocuteurs, je ne suis pas sur une île, mais sur un continent gigantesque. Il semblerait que je ne sois plus sur le même monde, ou sur le même plan, ou peut-etre dans une autre dimansion comme Ema, qui est magicienne (eh oui, il semblerait que les nains de ce monde soient intelligents, comme quoi...) l'avance.

Leurs dieux ne me disent rien, mais Samia, qui se dit prétresse de Rao, un dieu de la Paix (et de la Pignole suivant Ema) me fait un exposé exhaustif (que je fais stopper aux demi-dieux). Ils ont un nombre affolant de divinités par ici. Comment font-ils pour ne pas s'y perdre.

Par contre, dans les choses amusantes, il semblerait que le groupe sur lequel je suis tombée est un groupe d'aventurier qui combat dans ces grottes un espèce de groupement de prêtres maléfiques liés aux éléments (ils n'ont pas été particulièrement clairs là dessus), qui eux-mêmes essayent de libérer un dieu extrèmement maléfique, Tharizdun. Cette divinité aurait été emprisonné par l'ensemble des autres divinités il y a des éons. Ca me rappelle quelque chose...

NB : il parait qu'il ne faut pas prononcer le nom de Tharizdun, celà attirerait son attention... D'un autre coté s'il est emprisonné depuis des siècles, si le fait de prononcer son nom avait un quelconque effet, ses serviteurs le feraient tout le temps... Enfin bon, je dirai le Dieu Noir avant d'en savoir plus.

Ah oui, autre chose. J'ai du mal à organiser mes idées. D'après Grinsh, le nain, j'ai interféré lors de sa communion avec Moradin, qui voulait lui envoyer une armée naine. Je pense qu'il a été quelque peu déçu de me voir apparaitre. Toutefois, sous moi, il y avait un masque blanc, qui d'après Samia correspondrait à un attribut d'istus, la déesse du destin. D'après elle, je pourrais être une envoyée de cette déesse. C'est peut-être un peu tiré par les cheveux.

D'un autre coté, je me retrouve dans une situation assez inédite. J'ai échoué dans une tache que je m'étais fixé sur mon monde, et je me retrouve confrontée à la même situation dans un autre monde. Et ces gens me demandent ce que je compte faire. Comment peuvent-ils douter que je souhaite les aider ? Surtout que pour l'instant, je n'ai nulle part ou aller.

Châpitre X - La fin... et le début ?

Ah d'ailleurs, en parlant d'aller quelque part. D'après ce qu'on me dit, ce monde serait une bénédiction. Dans nos Archipels, la magie de déplacement était limitée au sein d'une île. Les bulles d'Ether créées par l'Eos, empêchaient tout déplacement d'une île sur l'autre. Ici, il n'y a plus de limites. Il est possible de se téléporter à des miles et des miles. Bon le soucis juste là maintenant, c'est qu'il est toujours préférable de connaitre sa destination, et que donc je suis un peu coincée.

Ceci dit, pour la plupart, ils semblent me considérer plutôt avec de la sympathie. c'est même assez étonnant. On me disait parano, mais je dois avouer que si j'avais été à leur place, je ne me serais jamais fait confiance. Enfin bon je ne vais pas me plaindre...

Finalement, ils décident, de passer par le plan astral pour retourner dans une cité naine pour interroger les prêtres à mon sujet et demander une armée de nains. Ca me permettrait également d'avoir un endroit pour me téléporter sans danger. C'est sympa d'y penser de leur part. Concernant le plan astral, pour ce que j'en comprends, c'est une sorte de plan englobant tous les autres plans, y compris les extérieurs, et qui permet de voyager rapidement de tout endroit à tout autre du multivers. Fort pratique somme toute. Il faudra vraiment que je me renseigne sur cette cosmologie qui m'est totalement étrangère. Par contre d'après leur discussion, le plan astral en question serait également dangereux, car de puissante créatures y rodent ou voyagent comme nous. Je n'ai pas le moindre sort en mémoire, mais je décide néanmoins de les suivre. Diane restera sur place occupée à essayer de pénétrer les défenses du sanctuaire nain.

Nous nous mettons donc en cercle, nous tenant les mains pour un rituel dont les autres semblent avoir l'habitude. Samia incante et nous nous retrouvons dans nu endroit sans sol, flottant dans l'espace... juste le temps de prendre une boule de feu. Génial. Trois créatures barbelées dont j'ignore le nom semblaient attendre mes compagnons. J'ai encore le temps de prendre un éclair avant de me précipiter dans le puits coloré d'où nous sommes venus. Par chance, Samia m'avait informé que le moyen de se déplacer dans le plan astral était de penser à l'endroit où l'on voulait aller. Heureusement pour moi.

Je n'ai pas de nouvelle des autres. Peut-être sont-ils morts, ou alors ils ont vaincu les créatures astrales. Je pense leur donner un jour pour revenir avant de tenter ma chance toute seule ou avec Diane. Cette dernière n'est pas quelqu'un de très bavarde, ce qui tombe bien, j'ai besoin de mettre tout ça au propre et de m'éclaircir les idées. Je profite donc de l'absence des autres pour mettre mes notes à jour, et essayer d'y voir plus clair, dans cet ancien complexe nain sombre et silencieux. Avec un peu de chance, je pourrai même prendre un peu de repos et réapprendre mes sorts...

NB : tant qu'à prendre des notes sur ce monde, penser à demander la date locale.