Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 — Sauvetage

déc. 16 2013
1 — Sauvetage

Mission à Nébias

Briefing

Après quelques mois passés à discrètement sillonner la région avec Malchus et d'autres Cavaliers, j'ai enfin ma première mission. Je vais pour cela être accompagné par Théodore, un archer capable. Quant à la mission proprement dite, il s'agit de récupérer Viviane de Norversant, fille du Baron de Norversant qui vient d'être assassiné. Le cousin de Viviane a dénoncé cette dernière et se retrouve désormais à la tête de la Baronnie (comme c'est pratique...). Viviane est accusée d'hérésie et elle a manifesté sa volonté de rejoindre les Cavaliers.

Malchus nous a dit qu'elle avait été repérée vers Nébias, ainsi nous partons dans cette direction. Malheureusement, nous allons devoir nous y rendre à pied.

Nébias

Lorsque nous sommes arrivés avec Théodore aux environs de Nébias, nous avons tout de suite vu qu'il y avait un problème : une des maisons était en feu... En entrant dans le village, nous avons aperçu un chariot prison et des miliciens occupés à mettre des gens dedans. On en a rapidement conclu que Viviane avait dû se faire arrêter. Après un rapide coup d'œil avec Théodore, nous décidons d'aller tendre une embuscade au chariot sur la route. On choisit la route menant à Norversant, nous disant que c'est la direction la plus probable.

Notre choix s'avère le bon, heureusement ! Après un court instant de panique lorsqu'on s'est rendu compte qu'en plus de 4 miliciens, il y avait un inquisiteur, on a effectué le plan comme prévu avec Théodore : il a donné le signal en criblant l'inquisiteur (la précision de sa flèche s'est avérée impressionnante soit dit en passant), pendant que je fonçais sur un des miliciens. Là où on a eu un peu de chance, c'est qu'apparemment les prisonniers dans le chariot ont pas mal déconcentré les deux miliciens conduisant le chariot.

Chose quelque peu étonnante, un homme est arrivé vers la fin de la bataille, sommant on ne sait pas bien qui de se rendre... N'étant pas armé, nous n'y avons pas fait plus attention que ça, pendant que nous finissions les miliciens. Il s'est avéré qu'il y avait trois prisonniers dans le chariot : un prêtre, le frère Antonius, Viviane de Norversant et une femme inconsciente enchaînée à une civière... Nous avons camouflé tant bien que mal nos traces, avons caché le chariot un peu plus loin à l'abri de la route, puis avons récupéré les chevaux et nous sommes allés discuter un peu plus loin, toujours accompagnés de l'homme, qui s'est présenté comme étant Edwin et a dit être à notre recherche

1 — Sauvetage

Les discussions initiales sont houleuses, autant avec Frère Antonius qu'avec Edwin.

Le premier se dit accusé à tort, être un prêtre d'Archanon et obligé de vivre dans la clandestinité par notre faute. Il faut que je lui demande une bonne raison pour ne pas le tuer pour qu'il se mette à incanter... C'est en fait un prêtre de la Lumière.

C'est sur ses entrefaites que la femme inconsciente se réveille, assez mal en point. Elle se nomme Iseld, et dit avoir été torturée pendant plusieurs semaines par des êtres a priori non humains, dans des cavernes, car c'est une adepte (on lui rend sa crysalite du coup). Elle a une grosse cicatrice en bas du dos et suspecte qu'on lui a implanté quelque chose à cet endroit.

Quant à Edwin, c'est un personnage hautain, un adepte là encore, qui met du temps avant de nous expliquer qu'il recherche un dénommé Wilhem, qui essayait de comprendre la magie qu'utilise certains non humains. Il pense qu'il est plus que probable qu'Iseld ait un objet imprégné de la dite magie. Heureusement qu'il semble en savoir long, ce qui me retient de m'en débarrasser...

L'affaire a l'air cependant suffisamment grave pour qu'Iseld veuille qu'on lui enlève cet objet qu'elle aurait en elle. Frère Antonius se propose de le faire, mais il n'a pas de quoi le faire sur lui.

Nous avons donc monté un camp à proximité, et fait des tours de garde (à part Iseld). Le concept a étonné aussi bien Antonius qu'Edwin...

La nuit, Frère Antonius s'est réveillé en hurlant, à cause d'un cauchemar où la lumière serait littéralement mangée... Je le consigne ici car je ne suis pas versé dans les arcanes et que ça avait l'air vraiment terrifiant vu son cri mais bon, il arrive à tout le monde d'avoir des cauchemars... D'autant qu'Iseld est convaincue que ce cauchemar a rapport avec ce qu'elle a dans le dos. Ils voudraient partir de nuit les inconscients...

En route pour le camp

Au matin, je dis à Théodore d'avancer tranquillement avec les autres pendant que je vais chercher du matériel de secourisme dans une cache à une vingtaine de kilomètres.

Après avoir rejoint le petit groupe, on se pose et Antonius opère Iseld. Il sort de son corps une petite boule d'aspect cuivré, avec de fines gravures parcourues de temps à autre par un crépitement de lumière, toujours au même rythme et au même endroit de la boule.

1 — Sauvetage

Toujours est-il qu'Iseld ne va pas être transportable avant une semaine, et du coup j'amène Viviane de Norversant à l'endroit prévu, pendant que Théodore reste avec les autres. Je lui enverrai des gens dès que j'aurai amené Viviane.

Sur la route, j'ai un peu de temps pour discuter avec elle, et lui expliquer les pratiques habituelles pour s'assurer de la bienveillance vis à vis des Cavaliers. Mais je déduis de la discussion que Viviane n'est pas là pour intégrer les Cavaliers, mais plutôt pour voir ce que chacun pourrait apporter à l'autre. Elle a apparemment un réseau, qu'il va falloir qu'elle assainisse puisqu'il y a des traitres en son sein.

Nous arrivons le lendemain à l'endroit convenu et Élina nous rejoint. Je lui présente Viviane et lui fais un rapport succinct sur les évènements des derniers jours, Viviane ajoutant des précisions sur ce qui concerne la magie.

Élina a entendu parler de certaines choses, notamment le fait qu'une race pourtant censée avoir disparu depuis plusieurs millénaires semble avoir réapparu pendant la guerre de la Flamme, et fricoterait avec la Prélature. Ils ressembleraient à des nains mais sans barbe ni cheveux, cela pourrait cadrer avec la description d'Iseld (qui n'a pu cependant les voir). Ils utiliseraient l'Archmancie, de la magie mélangeant la Flamme (la magie des démons), la Sorcellerie et la Voie (la magie des adeptes). Et si un objet associé à cette magie a été extirpé du corps d'Iseld, elle pense que les autres sont en danger, du coup nous y retournons sur le champ.

Nous les rencontrons sur la route alors qu'ils n'étaient pas censés bouger. En fait Edwin a réussi à analyser l'objet et il dit que cette boule permettrait à celui ayant créé l'objet de la localiser. Iseld aurait donc servi de leurre à son insu. Il a également réussi à remonter au mage ayant créé l'objet, à déterminer son nom, Goran, mais ce dernier doit maintenant savoir que l'objet a été extrait et du coup il se pourrait qu'il ait averti la Prélature.

Élina nous indique que l'Archmancie utilise les cristaux de crysarium (ce qui sert à faire les crysalites), et que les autres mages peuvent la voir comme un ensemble de trois magies.

Puis elle se met à questionner Edwin, Antonius et Iseld sur les raisons pour lesquelles ils sont là.

Toujours est-il qu'elle nous demande de les planquer quelques temps (une semaine environ), le temps qu'elle éclaircisse tout ça et qu'Iseld recouvre la santé.

Nous voilà donc à devoir se trimballer avec des gens qui n'ont pas trop de notion de survie... Super.