Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3 — Mission à Auzat

janv. 05 2014
3 — Mission à Auzat

En route vers Auzat

Autant je comprends les motivations de Viviane (voir ce qu'il a pu advenir de son contact), autant je ne sais pas trop celles des autres. Enfin ce n'est pas grave, gageons qu'ils pourront servir avec leurs connaissances magiques...

La route principale passe par Nébias, Tulian et Paziols. Nous évitons bien évidemment les deux premiers villages, mais Edwin va voir au niveau du troisième s'il peut glaner quelques informations sur ce qu'il s'est passé à Auzat (qui doit être à moins d'une journée de marche) et récupérer des vivres. Il revient en nous disant qu'un villageois lui a dit que la population d'Auzat avait effectivement disparu mais que l'Église avait dit que c'était normal, que les gens étaient partis.

Auzat

Comme le village n'est plus très loin, nous continuons mais le soir tombant, je propose de monter le camp à l'écart du village. Nous allons tout de même faire un tour au village à pied : de prime abord, aucun signe de vie dans le village, pas de feu dans les cheminées... De plus près, pas de dégradations, pas de magie et personne (pas de carrioles non plus). En rentrant dans des maisons, pas de traces de nourriture, peu de vêtements et de couvertures. On trouve des outils pour réparer les barques et pêcher, pour faire la cuisine, mais pas d'outils pour la terre. Même chose dans le magasin du village. Frère Antonius suspecte que les villageois ont été envoyés dans des mines. À noter que même l'église est fermée. Viviane a trouvé un bout de papier qui semble être codé (ou alors il ne veut rien dire...).

3 — Mission à Auzat

Le village ayant l'air sûr, nous retournons avec Théodore chercher les chevaux et les affaires. Mais nos affaires ont été fouillées et les rations volées ! On se met à la recherche de traces et je découvre une silhouette cachée dans les buissons à une quinzaine de mètres. Je fais discrètement signe à Théodore puis fonce vers elle. Il y a en fait deux personnes, une première que je n'avais pas vu qui s'enfonce soudainement dans la terre et la seconde qu'on suit. Théodore la rattrape et la neutralise d'un coup particulièrement bien ajusté. Il s'avère que c'est un gamin d'une douzaine d'années. Je retourne voir là où l'autre a sauté dans la terre, le sol est particulièrement meuble à cet endroit. J'enfonce ma rapière sans réussir à trouver quoi que ce soit de solide. Nous ramenons donc le gamin au village avec nos affaires.

Viviane a pu décrypter le message : « L'Église a amené les habitants vers la montagne. ».

Le gamin revient à lui. Il s'appelle Roland, il n'était pas dans le village lorsque l'Église est passée mais il a pu observer tout en restant caché : il y avait des Paladins (une cinquantaine) et des faiseurs (d'après la description), quatre a priori. L'autre personne qu'on a vu fondre dans la terre est sa sœur, Iphtis. Elle est spéciale, c'est à dire maudite du point de vue de l'Eglise. J'en déduis que ce doit être une adepte. Elle aurait suivi les villageois de loin, ils ont bien été amenés dans les montagnes à quelques kilomètres de là. Elle a vu leur camp (fortifié d'une palissade de bois) et même trouvé une autre entrée mais gardée par une armure animée qui lance des boules de couleur ambrées ! Iseld sort avec Roland pour essayer de discuter avec Iphtis. Les enfants acceptent de nous amener dans la montagne.

De ce qu'elle nous dit, Iseld prévient Élina par télépathie.