Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

16 — La Prélature contre-attaque

déc. 11 2014
16 — La Prélature contre-attaque

On discute le temps d'attendre que tout le monde soit là, notamment Iseld. Je propose de continuer l'action d'affichage en rajoutant des messages pour inciter la population à se rebeller, en mentionnant qu'on a pu frapper la Prélature jusque dans ses bases.

Viviane nous explique que les nobles qu'on a vu sont ceux qui voulaient prendre la place des Norversant, donc rien d'étonnant ; cela dit elle pense qu'ils ne doivent pas résider au château vu qu'ils ont leur propre domaine.

Iseld me contacte peu après, c'est d'ailleurs très désagréable comme sensation : elle est encore à Norversant, dans un entrepôt où il y a des choses mortes, mais qui bougent... Elle veut qu'on la rejoigne à la sortie de Norversant. Les autres ne sont pas chauds mais je ne vais pas la laisser là pour ma part et finalement tout le groupe y va, malgré la fatigue et l'heure tardive.

16 — La Prélature contre-attaque

Iseld nous retrouve finalement à mi chemin : la ville brûle nous dit elle. Bizarre vu la pluie incessante. Ses explications sont on ne peut plus bizarres : elle a entendu des gens parler de drogue et les a suivi, rapport au catalyseur des Faiseurs (c'est bien la seule à voir là un rapport mais passons). Cela l'a mené à un entrepôt, où les deux personnes qu'elle suivait sont rentrées, sauf qu'un des deux est mort en poussant un râle pendant que l'autre s'est enfui, et la porte de l'entrepôt s'est refermée. Elle a croisé non loin une fille qu'elle a vu cette après midi, mais qu'elle n'aurait pas dû voir... C'est un peu compliqué mais il semble que ce soit une personne discrète et qu'elle se soit délibérément montrée à Iseld. Toujours est-il que cette nuit, cette même fille lui a dit qu'il y avait des morts-vivants.

Du coup Iseld et moi retournons voir de plus près. C'est plein de patrouilles, qu'on a bien du mal à éviter, mais on finit par voir l'endroit qui brûle : c'est bien l'entrepôt en question. Le toit s'est effondré mais c'est dur d'en savoir plus et nous décidons finalement de rentrer prendre un peu de repos.

On se lève assez tard. Antonius a rêvé d'une pléthore de cadavres dans les sous-sols de l'Eglise de Norversant et d'une ombre qui s'étendrait de là... un prêtre qui officie... Rien de bien précis mais rien de bien rassurant. A priori le prêtre actuel, Argyle, a 70 ans, donc il ne s'agit probablement pas de lui.

En arrivant chez François l'après-midi (nous logeons dans une dépendance située à quelque distance), il y a six chevaux devant. Des paladins a priori. C'est confirmé très vite par la voix du valet disant : « vous ne pouvez pas amener maître François »...

Je m'approche rapidement des chevaux et commence à scier les attaches des selles, pendant que les autres se mettent de part et d'autre de la porte d'entrée et qu'Iseld se cache dans les bosquets. J'ai le temps de saboter deux selles avant que trois paladins ne sortent encadrant François ligoté, suivis d'un inquisiteur et d'un paladin lourdement armé.

Je tente de faire fuir les chevaux et monte sur le flanc d'un afin de me protéger pour aller rouler bouler plus loin. Pendant ce temps l'inquisiteur sort ses armes de Faiseur et tire sur Viviane, la blessant très grièvement. J'arrive juste à temps pour lui faire ingurgiter une de ses potions de soins. Pendant ce temps, Iseld s'occupe très discrètement des paladins encadrant François pendant qu'Antonius essaie de s'occuper du plus costaud (un croisé), en vain, mais il est vite rejoint par Constance. Chose rare, même Edwin s'y met et projette (magiquement s'entend) un des paladins sur l'inquisiteur ! Je me précipite sur lui pour l'achever, au moment où le croisé tente de s'enfuir. Archanon ne devait pas être avec lui, il tente de monter sur un des chevaux que j'ai saboté et s'effondre lamentablement ! Je vais également en finir avec lui.

On libère alors François qui nous dit que les paladins sont venus le chercher car il a eu supporté Viviane par le passé. Ce n'est clairement pas bon pour les autres partisans de Viviane s'il y en a.

Il donne également à Viviane une potion qui la remet complètement sur pieds et surtout guérit sa vilaine blessure.