Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Journal de Bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XVII - Fin

mars 07 2006

Dieu c'est fait !!! J'ai rejoins mon monde ! Je n'ose encore y croire ! Ai-je rêvé tout ceci ou est-ce bien réellement arrivé ? Mes nombreuses cicatrices, les 3000 et quelques pièces de huit que j'ai ramenées, une carte de Caridbus et ce fidèle journal sont bien là pour me le prouver ! Je ne suis pas fou ! J'ai survécu ! Merci mon dieu, j'implore ton pardon pour avoir douté de toi en ces moments là. J'ignore quel dessein tu as tissé autour de moi, mais je te suis éternellement reconnaissant de m'avoir rendu à mon monde.Mais avant de refermer définitivement ce journal, je crois que j'ai besoin de...

Journal de Bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XVI

févr. 28 2006

16 septembre 583 : le prince Alain s'est éclipsé ! Il a juste laissé une note comme quoi c'est Barbenoire qui aurait l'épée. Devant l'insistance de Tarikos, nous repartons pour Tulago pour tenter de voir si Jude n'est pas fait prisonnier quelque part. 18 septembre 583 : Tulago est complètement vide ! Nous avons juste retrouvé un charnier avec cinquante corps. Nous n'avons pas pu identifier le corps de Jude. Sinon Blarh a trouvé une épée très bien équilibrée et Clash une carte au trésor située sur l'île de Perck (la même que celle où se situe Bluth's Crown). 20 septembre 583 : étonnamment, les autres...

Journal de Bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XV

sept. 29 2005

15 août 583 : Sur ce nous sommes repartis vers La Dent, bien décidés à interroger Tressa à propos du cœur de l'archimage. Clash, Jude et Tarikos sont montés dans son manoir et sont redescendus quelques temps plus tard par le geyser, comme la première fois. Apparemment Tressa est un peu dubitative sur la prédiction de la sirène. Mais a priori elle serait prête à se sacrifier si c'est réellement nécessaire. En tout cas elle leur a donné un bâtonnet qu'il suffit de casser pour la contacter (ou la faire venir, ils n'ont pas su me dire).Quoi qu'il en soit, nous repartons désormais pour Torath Ka pour...

Journal de Bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XIV

août 05 2005

Je suis peut-être un peu trop enthousiaste... Après investigation, la figure de proue du Maria Teresa est magique. Elle a une forme de requin et rendrait nos attaques plus dévastatrices. Cela dit, vu que nous n'avons jamais attaqué quiconque, je doute que cela nous soit d'une grande utilité. Ce qui m'inquiète plus, c'est que je pensais que le bateau venait directement de notre monde, mais s'il a des artefacts magiques à bord, j'ai bien peur que ce ne soit pas le cas. Du coup l'eau que nous avons récupérée n'est peut-être pas issue de notre monde... Enfin toujours est-il qu'Elena a pu soigner Jade...

Journal de Bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XIII

juin 01 2005

19 juin 583 : non mais je rêve ! Les autres ne se sont même pas rendu compte qu'ils libéraient Tomas, ni même qui ce dernier pouvait bien être. Mais ils sont affligeants ! On navigue un mois et ils ne savent même plus pourquoi ! Si je n'étais pas prisonnier de ce monde, je les laisserai bien finir tous noyés, des fois je me dis qu'ils le méritent. Dieu me pardonne ces idées malsaines qu'ils m'inspirent. Toujours est-il que Tomas et ses hommes nous ont accueilli à bord de leur bateau. Eux aussi ont eu maille à partir avec l'empire Kieran et le fuient désormais. L'autre bonne nouvelle c'est que nous...

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XII

avr. 28 2005

14 mai 583 : finalement nous sommes partis de nuit hier soir, sans tenter quoi que ce soit contre les monstres marins. Ce n'est peut être pas plus mal, vu l'état général de la troupe. 15 mai 583 : ce n'est pas de très bon augure pour Mel, car l'autre prisonnier « sauvable » que nous avons ramené avec nous a attaqué Elena. Nous l'avons tué sans peine, mais il avait des signes de mutations : les mains palmées et des pseudopodes dans la barbe. C'est peu ragoûtant. Nous l'avons jeté à la mer. Ce qui nous ennuie, c'est que Mel puisse aussi avoir les mêmes symptômes, même si elle n'a pas de mutations...

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre XI

janv. 11 2005

Nous venons d'arriver à Nueva Madrid ! C'est assez impressionnant... La ville est bien protégée, et possède une cathédrale, ainsi qu'une horloge en haut d'une tour. Je vais aller me promener dans ces rues. 7 mai 583... Nous somme le 7 mai 583 dans ce monde. Je peux enfin dater ce journal, même si j'ai oublié depuis combien de temps je suis ici et quel date il doit être dans mon monde. La cité est divisée en quatre quartiers, deux quartiers marins/marchands en bas de la ville et deux quartiers plus résidentiels sur les hauteurs de la ville. La cathédrale trône sur la place principale qui se trouve...

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre X

déc. 21 2004

Clash a finalement décidé de retenter le coup aux mines Coaker, même si Astor ne vient pas. Mais auparavant Clash souhaite passer à Nuevo Madrid, pour rendre compte au comptoir de la guilde espagnole de ce que nous a dit Tressa. J'avoue que l'idée de faire un tour dans une ville où doivent se trouver beaucoup de mes congénères me remet du baume au cœur ! Nous devons aussi faire un tour à Durnish car Mel veut rencontrer quelqu'un. Alors que nous arrivions à Durnish en plein tempête tout à l'heure, nous avons aperçu un bateau naufragé. Nous sommes allé voir s'il y avait encore des survivants à secourir,...

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre IX

déc. 13 2004

Finalement nous avons opté pour La Dent. J'ai à la fois hâte et peur de rencontrer cette Tessa ; outre le fait qu'elle semble inaccessible du haut de son manoir, les réponses qu'elle peut m'apporter, si toutefois elle sait quelque chose, peuvent être à double tranchant. Enfin, mieux vaut savoir !Nous voilà à l'intérieur de l'enceinte ! Je suis allé repérer en vol l'intérieur pour voir quels étaient les risques, et nous avons décidé de tenter le coup. Après tout c'est la deuxième fois que nous venons ici, autant ne pas repartir bredouille (c'est vrai que c'est plus facile à dire maintenant que nous...

Journal de bord de Fernando de la Cruz - Chapitre VIII

nov. 09 2004

Au bout de trois jours de marche, nous avons croisé deux autres esclaves libérés. Ils n'avaient pas l'air trop mal en point. Ils ont pu s'échapper car dix des gardiens de leur mine ont été réquisitionnés pour rejoindre les troupes qui nous cherchent. Ils auraient vu le frère d'Asthur.Tout cela flaire le piège à plein nez. Quoi qu'il en soit, bien qu'Elena les ait intimé de rester avec nous (elle avait peur qu'ils nous dénoncent, qu'ils soient espions ou même sous la torture sinon...), au petit matin, ils avaient disparu. Même si tout cela ne me dise rien qui vaille, nous allons nous rendre à l'endroit...

1 2 > >>