Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ennemi intérieur - Chapitre 26

Nous partons donc pour Nuln. Les tensions sont palpables autour du Reik… Ce qui me fait mal c’est que les humains sont capables du pire sans même connaître la raison de leur agissement. Je m’explique : mes amis ont su me montrer leur dureté ou même leur intransigeance mais dans ce cas présent, cela dépasse tout ce que je connais. J’avoue ne pas très bien comprendre. Parfois je me demande si ce n’est pas moi qui suis complètement décalée par rapport à eux. C’est pourquoi je préfère m’abstenir et me mettre en retrait. Nous nous arrêtons au « village d’Heinrich » (en mémoire de notre dernier passage...

L'ennemi intérieur - Chapitre 25

Oyez, oyez pauvres gens ! Gueux et autres enturbannés de la populace, vous avez certainement tout entendu sur la mort de l’Empereur Karl Franz 1er et des affres de sa succession. Vous qui avez du choisir votre camp entre admirateurs de Sigmar et dévoué d’Ulrich prêt à lyncher tout membre adverse, vous n’avez été que les pauvres victimes de diverses propagandes et autres désinformations. Ceci afin de ne point éveiller trop de soupçons sur les véritables intrigants de ces affaires. Et comme je suis quelqu’un d’un naturel fort sympathique et serviable, vous avez bien le droit à être éclairci de mes...

L'ennemi intérieur - Chapitre 24

«Y fait froid à Kislev, mais ca sent moins la charogne qu'à Bolgosgrad, si vous voulez mon avis. » Ca fait pas longtemps qu'on a quitté les morts-vivants, et ils me manquent pas. Se faire servir une bière par un décomposé qui pue le ver et l'humus, c'est pas pour moi. Même si elle est bonne. En parlant de bière, faut dire qu'on a appris une bonne en revenant. Y'a Vladimir qui nous a dit que l'empereur, Karl Franz, il est dedans, sa bière. Il a clamsé y'a pas longtemps. C'est plutôt bien qu'on soit revenu, aussi, et on va repartir du coté d'Altdorf, pour faire plaisir à Herrlich, qui veut qu'on...

L'ennemi intérieur - Chapitre 23

De retour à Kislev nous fîmes le résumé de notre entrevue avec Annandil auprès de Bogdannof et du Tsar. Visiblement ces derniers furent déçus que le nain nécromant ne leur propose son aide sur le sujet épineux de Bolgasgrad et de Durgul. Nous demandâmes pour notre part d’être mis au parfum. Le Tsar et ses conseillers craignaient que la ville fût en de mauvaises mains et puisse sombrer dans le Chaos ce qui mettrait en péril non seulement leur Royaume et peut être même l’Empire. Le problème s’avéra plutôt simple. Bolgasgrad était une ville au Nord du royaume Kislévite frontalière et rempart des Désolations...

L'ennemi intérieur - Chapitre 22

Annandil était, à mon propre avis, un sacré taré. Un putain de sacré taré ! Ce foutre de nain voulait me faire croire qu’un nécromant de sa trempe n’était pas forcément mauvais. Mais qu’est ce que j’en avais à battre qu’il serve ou non l’Empire ? C’était un grand malade qui faisait gravement joujou avec les morts. Tout ça à cause d’une blonde décédée depuis belle lurette. Une elfe en plus. Imaginez le couple à la mode dans les soirées impériales : un nabot à moitié maboul et une mort vivante aux oreilles pointues ! Trop la classe. Ah ! Excusez moi. Vous devez certainement plus rien n’y comprendre....

L'ennemi intérieur - Chapitre 21

On croupissait depuis cinq jours en taule ! Considérés comme des traîtres à la nation, au pain sec et à l’eau. Bon j’exagère. La pitance était correcte mais aucune info ne nous parvint durant notre incarcération. Bon, de temps en temps, on se prenait un peu la tête entre nous se renvoyant la faute de cette situation misérable. Sarfath avait beau hurler que c’était une honte de nous emprisonner, le geôlier ne connaissant que dix mots de vocabulaire, les conversations furent vite limitées. Personne ne semblait s’inquiéter de notre sort… Bénélis, elle, récupérait lentement. Elle avait été salement...

Le Journal de Radim - épisode 11

L'arrivée de Céleste: Céleste apparaît en armure de cuir, une épée à deux mains dans le dos presque aussi grande qu’elle. Elle dit qu’on a du temps et qu’on doit finir la mission… elle soigne Inès qui retrouve tout son potentiel (grâce à une restauration) : elle est contente et se met à faire des sourires à tout le monde. Céleste dit à Jarod que son épée (celle du marécage) n’est pas maudite : ce qui prouve qu’il est juste très maladroit. Du coup elle soigne Jarod en se concentrant puis c’est au tour de Gwendoline puis Torson. Ca sent le roussi...! On la conduit à la dernière pièce qu’on a visité,...

Le Journal de Radim - épisode 10

Evidement on ramasse le tas d’or (je le mets dans mon sac), enfin tas est un bien grand mot il y a en fait 100Po ; et on continue la mission ! De cette pièce part un couloir qui va tout droit jusqu’à une porte avec la serrure 3 pierres, on l’ouvre, elle s’escamote vers le haut, je remarque une pierre qui doit servir à commander la porte. Cette porte donne dans la petite tour au premier étage : ON A UNE SORTIE !!! Cool on peut continuer à fouiller avec une solution de replis, car ça commence à faire un moment qu’on est sur l’île et il ne faudrait pas qu’elle disparaisse avec nous dessus, je pense...

Le Journal de Radim - épisode 9

La berge : On re-descend le long de la berge et on longe la plage, c’est une étendue de marécages. Jarod y trouve une épée magique et Alindoër trouve un passage qui s’enfonce dans la falaise. A son entrée dans le passage un vent très fort se lève. Malgré ça il arrive à passer. Après avoir passé une porte, il arrive dans une pièce dont les murs sont couverts de fresques représentant un homme dans différentes situations : sur un volcan, prêt de la mer, dans les airs et sur une grosse colline. A chaque fois il est en train de manipuler ces différents éléments. Il y a également sur le sol plein de...

L'ennemi intérieur - Chapitre 20

Le Carnaval de Middenheim touchait à sa fin. Depuis une dizaine de jours, la cité du Loup Blanc, était en pleine effervescence. Bon certes cela tenait essentiellement aux nombreuses fêtes, spectacles et autres animations citadine. Le public jubilait au son des trompettes annonçant les matchs de Rotzball et autres défis de combats. Mais moins officiellement, la ville était aussi en plein méli-mélo politique. Des étranges lois anti-nains et anti-magos, aux complots autour du Graf, on en avait fréquenté des intrigants et autres charlots. Mais bon quand je dis « on », cela concernait plus Khorint,...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>